"Ma maison en bois est la plus belle de toutes" : une maman répond à ceux qui ont critiqué la misère de sa maison - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
"Ma maison en bois est la plus belle…
Maniaques de l'ordre : 15 idées pour ranger les choses et créer de l'espace dans votre maison même quand il n'y en a pas Les cernes sont maintenant à la mode : la nouvelle tendance est de les dessiner avec du rouge à lèvres

"Ma maison en bois est la plus belle de toutes" : une maman répond à ceux qui ont critiqué la misère de sa maison

Par Baptiste
3.327
Advertisement

Être victime de discrimination de la part de personnes obtuses et ignorantes est l'une des choses les plus désagréables qui puissent arriver dans la vie ; non seulement la discrimination nous rend vulnérables et non acceptés par la société, mais elle peut aussi compromettre notre estime de soi. Mais il y a ceux qui ne se laissent pas abattre, en affrontant de front les opinions des autres. Voici l'histoire d'une femme qui ne voulait pas écouter les ragots des autres et qui a prouvé au monde entier que la méchanceté ne mène nulle part.

La méchanceté des gens a blessé la fierté d'Ana Belén Loor, une femme de Machala en Équateur, qui a dû combattre l'ignorance et les préjugés. Ana avait publié sur ses réseaux sociaux des photos et des vidéos la montrant avec ses filles dans leur maison en bois, une maison simple sans meubles de luxe ni équipement de haute technologie. Apparemment, ces images ont incommodé de nombreux internautes...

 

Ce que les internautes ont critiqué, c'est l'ostentation de l'apparente "pauvreté" de la maison d'Ana et de ses filles sur les réseaux sociaux, une simple maison en bois, sans luxe ni modernité particuliers ; cependant, il est impensable qu'aujourd'hui les gens critiquent avec malice les choix de vie d'une personne, sans même connaître la situation dans laquelle elle se trouve. Mais malheureusement, c'est ce à quoi la pauvre Ana a dû faire face sur les réseaux sociaux.

 

Advertisement

La réponse de la femme ne s'est cependant pas fait attendre, puisqu'elle a voulu préciser à tous ces médisants que le respect et l'éducation règnent à l'intérieur de sa maison, avant la richesse : "A ceux qui ont critiqué ma maison, je dis que je n'ai pas honte d'y vivre, car c'est la plus belle chose qui puisse exister au monde !"

 

Des mots sages et pleins de sens de la part d'une femme au foyer et d'une mère qui n'a pas eu peur d'affronter les calomnies de personnes qui ne connaissaient certainement pas la situation économique dans laquelle elle vivait.

Cette histoire nous rappelle une fois de plus que la vraie richesse n'est pas de type économique, elle n'est pas constituée d'objets technologiques de pointe, de vêtements clinquants ou de nourriture raffinée, la vraie richesse est celle qui vient directement du cœur et de notre capacité à vivre dans le respect et l'éducation.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci