L'homme retraité exclut sa famille de son testament et laisse l'héritage à une personne plus méritante - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
L'homme retraité exclut sa famille…
Ces 14 images épiques saisissent le moment précis qui précède une catastrophe mineure Un garçon de 10 ans va consoler son petit frère à 3 heures du matin sans réveiller sa mère : il voulait la laisser se reposer

L'homme retraité exclut sa famille de son testament et laisse l'héritage à une personne plus méritante

Par Baptiste
3.250
Advertisement

Les testaments et les héritages sont souvent à l'origine de conflits familiaux et cette histoire en est la preuve. À sa mort, un homme âgé nommé Ronald Butcher a légué sa fortune de 500 000 livres à Daniel Sharp, un homme qui avait un jour proposé de nettoyer gratuitement ses gouttières, excluant ainsi sa famille du testament. Butcher aurait modifié son testament deux mois avant sa mort et, selon sa famille, ce n'était pas sa véritable dernière volonté.

via: Daily Mail

En découvrant le testament de Butcher, Sharp a été stupéfait : il ne s'attendait certainement pas à être inclus dans le testament et a insisté sur le fait qu'il n'avait rien à voir avec le changement de volonté de l'homme. Après l'épisode des gouttières, ils avaient entretenu un bon rapport pendant six ans : ils étaient devenus de grands amis.

Pourquoi la décision d'exclure sa propre famille du testament ? Sa famille se composait de sa cousine, Joyce Gilkerson, Evelyn Hutchins et Peter Rogers, les enfants d'un ami d'école, qui le considéraient chacun comme leur "oncle Ron". La famille de Butcher a demandé au juge Lesley Anderson QC d'invalider le testament en faveur d'une version antérieure les désignant comme bénéficiaires. Avant le changement, les trois membres de la famille étaient en effet des bénéficiaires égaux du testament.

 

Advertisement

Evelyn et Peter admettent qu'après la mort de leur mère, ils ne rendaient pas souvent visite à Ronald, bien qu'ils nient avoir perdu tout contact. Ils ne l'ont pas suivi assidûment, mais lui ont rendu visite chaque fois qu'ils le pouvaient. Selon l'avocat de M. Sharp, M. Butcher était un homme seul qui avait trouvé un ami en M. Sharp et qui savait ce qu'il faisait lorsqu'il rédigeait son testament : les deux avaient un intérêt commun pour le bricolage et M. Butcher était impressionné par la gentillesse de l'homme qui a fait un travail pour lui sans rien vouloir en retour.

 

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci