Deux mères démunies attrapées en train de voler de la nourriture dans un supermarché : un policier paie leurs courses - RegardeCetteVideo.fr
x
Deux mères démunies attrapées en…
Cet homme a été verbalisé car son coq chantait trop tôt et réveillait les voisins

Deux mères démunies attrapées en train de voler de la nourriture dans un supermarché : un policier paie leurs courses

22 Janvier 2021 • Par Baptiste
3.523
Advertisement

Nous vivons des temps difficiles : 2020 a été l'année de la pandémie de Coronavirus, dont les effets continuent à se faire sentir aujourd'hui. L'économie de nombreux pays traverse une période de crise, de nombreuses personnes perdent leur emploi et beaucoup d'autres sont réduites à vivre en dessous du seuil de pauvreté. À Somerset, dans le Massachusetts (États-Unis), deux mères ont été surprises par un vendeur dans le supermarché, en train de voler divers produits alimentaires. La raison ? Car elles sont tout simplement démunies et elles savaient qu'elles ne pouvaient pas se permettre d'acheter suffisamment de nourriture pour la veille et le jour de Noël. Face à une telle situation, malheureusement plus courante qu'on ne le pense, un policier généreux s'est ému et a décidé de faire ce qu'il fallait.


Les deux femmes, accompagnées de deux petites filles, avaient fait des courses pour les fêtes de Noël, mais à la caisse automatique, elles n'avaient pas scanné le code de tous les produits. Elles ont essayé de voler de la nourriture, mais le vendeur du magasin a remarqué leur intention. Les deux mères ont dû rendre les provisions et attendre l'arrivée de la police. L'officier Matt Lima est arrivé sur les lieux et a commencé à interroger les femmes. Il s'attendait à ce que les deux dames déclarent que ce n'était qu'une erreur, alors que, à sa grande surprise, c'était une question différente et beaucoup plus simple : elles n'avaient pas assez d'argent. Elles avaient volé parce qu'elles étaient pauvres, mais elles voulaient assurer un dîner et un déjeuner de Noël décents à leurs enfants.

 

L'officier Lima a été très touché par ces déclarations franches et, de plus, il a vu de ses propres yeux que les femmes n'achetaient que des produits d'épicerie et aucun autre type de produit. Leurs intentions étaient honnêtes, et elles avaient déjà rendu les marchandises. Le policier a réussi à convaincre le supermarché de ne pas porter plainte et il a même acheté deux chèques-cadeaux de 250 dollars pour les offrir aux mamans. De cette façon, les deux pourront faire des achats dans un autre magasin de la même chaîne. Un geste généreux de la part du policier qui s'est mis à la place de ces familles : "Ça aurait pu être moi à leur place, j'ai aussi deux filles du même âge."

Une histoire avec une fin heureuse, qui nous rappelle malheureusement la triste réalité que de plus en plus de gens sont obligés de vivre.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci