Un paysan sans argent propose de payer un certificat à la mairie avec des légumes de son jardin : le fonctionnaire accepte - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Un paysan sans argent propose de payer…
Un couple adopte quatre petits frères pour qu'ils puissent enfin tous vivre sous le même toit 18 mamans du monde entier prouvent que l'instinct maternel est une force inarrêtable

Un paysan sans argent propose de payer un certificat à la mairie avec des légumes de son jardin : le fonctionnaire accepte

Par Baptiste
31.918
Advertisement

Parfois, ce sont les gestes les plus simples et les plus authentiques qui font la différence, ceux que personne ne remarque jamais parce qu'ils semblent trop banals mais qui cachent en revanche un sens beaucoup plus profond. Pensez à un vieil homme qui n'a fait que travailler les fruits de sa terre toute sa vie, un paysan d'un autre temps, loin des rythmes de la modernité et des mécanismes de la bureaucratie contemporaine. Comme Amadeo Cabrera, un homme de 80 ans du Salvador, le protagoniste de cette histoire émouvante...

Amadeo vient d'avoir 80 ans et vit à Chalatenango, au Salvador. Fermier toute sa vie, Amadeo a dû se rendre au bureau de la mairie pour demander une copie de son acte de naissance, mais il a patiemment fait la queue pour son tour, sans demander d'attention ou de traitement spécial en raison de son âge. Lorsque son tour est venu, Amadeo a découvert que la procédure bureaucratique dont il avait besoin nécessitait un paiement.

Le fait est qu'Amadeo, à ce moment-là, n'avait pas de pièce dans sa poche, il a donc décidé de payer la procédure avec le fruit de son travail, même si ce n'était pas des pièces de monnaie, qui était un sac rempli de coriandre, connue dans les pays d'Amérique latine sous le nom de "cilantro".

Amadeo n'avait rien d'autre avec lui qu'un sac rempli de ce genre de persil qu'il cultivait sur ses terres avec tant d'amour et de patience, et dans ce cas, il voulait l'utiliser comme un échange ou un troc, comme par le passé, et avec son âme indéfectible et candide de fermier d'un temps qui n'existe plus.

Un geste qui a ému par sa simplicité et sa tendresse, au point que le fonctionnaire municipal ne pouvait rien faire d'autre qu'accepter ces brins de coriandre en échange du document officiel.

Advertisement

#Viral ABUELITO HUMILDE PAGA CON RAMITOS DE CILANTRO A DEPENDENCIA DE GOBIERNO 😪😪 Este señor fue al registro civil...

Pubblicato da SOY de Tehuacan su Giovedì 28 febbraio 2019

Un post sur Facebook dit : "Cet homme s'est rendu à l'état civil pour un acte officiel. C'est un fermier et quand on lui a demandé de payer, il n'avait pas d'argent ; il a pris trois bouquets de coriandre du sac comme forme de paiement. Le responsable de la municipalité lui a souri et a accepté les branches de coriandre".

Il n'y a plus de personnes comme Amadeo, c'est certain !

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci