Elle adopte une jeune fille de 17 ans : "Pensez aussi aux enfants plus âgés. Tout le monde mérite une famille" - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Elle adopte une jeune fille de 17 ans…
Ils reçoivent par erreur plus de 400 lettres adressées au Père Noël : ils les lisent et répondent à toutes 20 photos de transformations

Elle adopte une jeune fille de 17 ans : "Pensez aussi aux enfants plus âgés. Tout le monde mérite une famille"

Par Baptiste
19.800
Advertisement

Adopter un enfant est l'une des plus grandes joies que la vie puisse nous offrir ; ce n'est pas du tout une contrainte, mais un choix de la personne ou du couple qui ne peut pas avoir d'enfants biologiques ou qui a un très grand et très généreux cœur. Un cœur semblable à celui de Katie Holstein, qui a décidé d'adopter non pas une petite fille, mais une adolescente de 17 ans, pour prouver à tous qu'il n'y a pas d'âge limite pour donner une vie pleine d'amour à un être humain !

Katie Holstein a partagé son expérience de l'adoption qui a changé sa vie sur Love What Matters :

J'ai commencé le processus d'obtention d'une autorisation de parent adoptif en janvier 2017. Je voulais être mère et j'étais fatiguée d'attendre. Huit mois plus tard, le 30 août 2017, j'ai reçu un e-mail m'annonçant que j'étais enfin approuvée. Du jour au lendemain, je suis devenue la maman d'un nouveau-né, d'un enfant d'un an et d'un autre de deux ans. Au début, c'était terrifiant d'imaginer ce qui pouvait se passer.

 

Au cours des trois années suivantes, j'ai pu accueillir 16 enfants en vue de leur adoption et aider certaines familles locales. En janvier 2019, j'ai reçu un appel concernant une nouvelle adoption. Sa mère, malheureusement, avait un long passif avec l'État, alors quand j'ai reçu l'appel, ils m'ont immédiatement dit que le fils finirait presque certainement en adoption. Nerveuse mais excitée, j'ai dit oui. Ses premiers jours ont été difficiles.

Tiny (comme nous l'appelons) a passé un certain temps à la clinique néonatale et était si petit quand il est venu chez nous, d'où son surnom. Il s'est beaucoup battu à cette époque. Problèmes d'alimentation, problèmes de prise de poids - chaque jour était une lutte pour rester en bonne santé. Il est arrivé comme le champion absolu qu'il est.

Au début, il a reçu une poignée de visites de sa mère et c'est tout. Parfois, il semblait qu'il n'était pas du tout pris en charge, et pourtant il nous a fallu une éternité pour arriver au jour de l'adoption. On peut penser que l'absence de famille rendrait le processus plus facile, mais en réalité cela a été dix fois plus difficile. Il y avait beaucoup de questions juridiques à régler et puis, bien sûr, la COVID-19 a tout arrêté pendant des mois.

 

Advertisement

Le 18 juin, nous avons enfin reçu le mot officiel de la cour : trois mois plus tard, nous y sommes parvenus. Tiny était maintenant Thomas Holstein. Akyra, en revanche, ou Okra comme nous l'appelons, a été une surprise totale. J'ai reçu l'appel le 9 mars 2019.

L'assistant social a dit : "J'ai cette fille pour vous. Elle est incroyable, elle et sa famille d'accueil actuelle ont juste besoin d'une pause. Et juste pour le week-end." Je voulais aider, alors j'ai dit oui. Il était convenu qu'elle reste avec moi jusqu'à ce qu'elle obtienne son diplôme soit environ un an, avant de se lancer dans une vie indépendante, mais elle a fini par rester avec nous.

Quelques mois plus tard, nous plaisantions sur son avenir et elle nous a dit : "Avez-vous déjà pensé à adopter un adolescent ?" et le reste appartient à l'histoire, comme on dit. À tous ceux qui ont envie d'adopter, je dis : pensez aussi aux enfants plus âgés.

Vous entendrez des histoires terribles - tout n'est pas rose. Mais laissez-moi vous dire à quel point ces roses sentent encore plus fort quand vous devez grimper dans les tranchées pour les atteindre. Chaque enfant mérite une famille. Chacun d'entre eux. Même ceux qui affirment le contraire parce qu'ils sont presque adultes. Surtout eux.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci