À 21 mois, il a été sévèrement blessé au visage par deux chiens : aujourd'hui, ses camarades l'appellent "monstre" en public - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
À 21 mois, il a été sévèrement…
Elle découvre que son mari la trompe et laisse la robe de mariée sur la porte de sa maîtresse : Un homme de 70 ans cherche un emploi pour obtenir la pension à laquelle il a droit : sa photo devient virale

À 21 mois, il a été sévèrement blessé au visage par deux chiens : aujourd'hui, ses camarades l'appellent "monstre" en public

Par Baptiste
6.429
Advertisement

Il n'y a rien de plus traumatisant pour un très jeune enfant que d'être brutalement attaqué par un ou plusieurs chiens et d'être gravement blessé ; très souvent, il n'y a pas d'issue. Une chose que sait très bien Brittany, la mère de Ryder Wells, un garçon vivant en Caroline du Nord qui, à l'âge de 21 mois seulement, a été attaqué par deux Rottweilers qui ont défiguré son visage à jamais et l'ont forcé à subir 5 longues années de chirurgie.

via: The Sun
image: Gofundme

Ryder Wells a perdu la moitié de son visage à seulement 21 mois, en plus d'un poumon perforé et d'un bras cassé ; bien que les médecins aient prédit une vie difficile pour l'enfant, Ryder a essayé de continuer à vivre, malgré tout. Au cours des cinq années suivantes, il a courageusement subi une cinquantaine d'opérations de reconstruction faciale, y compris des opérations du nez et des dents.

Maintenant que Ryder est en maternelle, il a peur de montrer son visage à ses camarades parce qu'il se sent comme un "monstre" à leurs yeux ; Maman Brittany dit : "Il porte des lunettes et une casquette et baisse parfois la tête pour cacher son visage. Mais je lui dis tous les jours qu'il est beau et différent, c'est bien d'être différent".

image: Gofundme

"C'est dur et ça me brise le cœur en tant que parent qu'après tout ce qu'il a vécu, les personnes ne sont pas toujours gentilles pour ce qui ne peut pas changer", a poursuivi Mama Brittany. Mais maintenant, elle a peur des années à venir pour Ryder lorsqu'il commencera à aller à l'école primaire : "Je le rassure autant que je peux, mais je suis absolument terrifiée pour lui lorsqu'il ira à l'école. Il y aura toujours un ou deux enfants qui ne seront pas gentils".

Le risque de harcèlement pour le gentil Ryder est toujours présent, mais ce garçon de presque 7 ans peut donner une grande leçon à ses pairs : apprendre à accepter les autres avec empathie et compassion, sans trop juger l'extérieur ; notre vrai moi est dans notre âme !

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci