Un père élève seul son fils porteur de trisomie 21 après que sa mère les ait abandonnés - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Un père élève seul son fils porteur…
Un jeune footballeur aide sa femme à accoucher devant la maison : ils n'ont pas réussi à arriver à temps à l'hôpital Les pompiers australiens posent avec des animaux pour des œuvres de charité dans le nouveau calendrier 2021

Un père élève seul son fils porteur de trisomie 21 après que sa mère les ait abandonnés

Par Baptiste
3.629
Advertisement

Élever un enfant est un défi à la fois beau et difficile. Élever un enfant porteur d'un handicap ou de trisomie 21 peut être un défi encore plus grand, si l'on considère que le reste de la société n'est toujours pas préparé à s'occuper des familles d'enfants ayant des "besoins particuliers". À plus forte raison, un parent isolé aura encore plus de difficultés à s'occuper d'un enfant. Evgeny Anisimov, cependant, ne s'est jamais laissé décourager par la situation et après avoir été quitté par sa partenaire, il a décidé d'élever seul la petite Misha, porteur de trisomie 21.

Misha était un bébé très attendu par Evgeny et sa femme, mais lorsque, dans les premières minutes suivant la naissance, la sage-femme a dit aux parents que le bébé était probablement atteint de trisomie 21 quelque chose a changé. La mère ne semblait nullement prête à élever un enfant ayant des besoins particuliers et insistait pour que Misha finisse dans un orphelinat ; pour sa part, Evgeny n'avait aucune intention d'abandonner son enfant, même si cela signifiait une séparation d'avec sa femme. Les deux ne sont jamais parvenus à un accord sur la question et, tout simplement, la femme a voulu divorcer, laissant Evgeny seul pour affronter sa nouvelle vie de père.

 

Le petit Misha a également dû se battre pour la vie à cause d'une mauvaise pneumonie qui, heureusement, ne lui a pas causé trop de séquelles. Une fois rentré chez lui, Evgeny a dû relever chaque défi parental en totale autonomie, mais il a réussi à obtenir de l'aide là où même sa volonté de devenir le père parfait ne pouvait rien faire. À cet égard, l'un des tout premiers défis a été l'allaitement : heureusement, Evgeny a pu trouver une mère qui a bien voulu donner son lait à Misha.

La routine de Misha est très variée et est principalement axée sur le jeu et son développement physique : massages, cours de natation - tout ce qui peut l'aider à améliorer le tonus de ses muscles, qui est généralement très faible chez les patients porteurs de trisomie 21.

Advertisement

Outre le sport, le papa Evgeny croit fermement aux capacités intellectuelles du petit Misha et travaille sans relâche à promouvoir des activités "intelligentes" de lecture et de jeu pour améliorer son langage. Heureusement, dans ce parcours de vie difficile et magnifique, Evgeny peut compter sur l'aide de sa mère, qui est devenue un solide soutien pour la famille. Cette femme est une grand-mère super aimante et, dès le premier instant, elle n'a jamais envisagé d'envoyer Misha dans un orphelinat ! Aujourd'hui, elle affirme qu'elle ne serait rien sans ce petit homme spécial !

 

Evgeny ne demande jamais d'aide à personne, alors même qu'il est le premier à organiser des événements caritatifs pour aider d'autres parents et enfants ; il préfère vivre dans des conditions modestes, mais si quelqu'un lui propose de l'aide, il ne la refuse jamais et est toujours extrêmement reconnaissant pour la moindre action que quelqu'un fait pour Misha. Que pensez-vous de sa décision d'élever seul un enfant ?

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci