Être marraine est un grand honneur : on devient le guide spirituel et la "seconde maman" d'un bébé encore en langes - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Être marraine est un grand honneur…
Cette fille a réussi à acheter sa première maison à 19 ans après avoir économisé en travaillant chez McDonald's

Être marraine est un grand honneur : on devient le guide spirituel et la "seconde maman" d'un bébé encore en langes

Par Baptiste
2.068
Advertisement

Être la marraine d'un enfant récemment né est l'une des plus belles joies qu'une femme puisse connaître dans sa vie. Non seulement accepter cette "investiture" est un privilège et une forme de confiance énorme entre la marraine et les parents de l'enfant, entre lesquels il existe une véritable amitié, mais c'est aussi une grande responsabilité éthique et spirituelle : la marraine, tout comme le parrain bien sûr, doit être un véritable "guide" pour l'enfant.

image: Pixabay

Habituellement, dans les pays chrétiens, ce sont les parents qui choisissent les noms du parrain et de la marraine au moment du baptême de l'enfant ; la mère choisit le nom de la marraine, le père celui du parrain. Bien que les deux jouent un rôle fondamental dans la croissance et le développement du nouveau-né, c'est la marraine qui se sent investie d'un important devoir de responsabilités.

De fait, la marraine, comme le souligne la mère de l'enfant, ne doit pas nécessairement être une parente proche : souvent, il s'agit d'une amie proche, avec laquelle il existe une relation de confiance et d'intimité qui va bien au-delà des liens du sang.

image: Pikist

Lorsqu'une mère choisit la bonne personne pour être la marraine de son enfant, cela signifie qu'elle place sa confiance et son affection entre les mains d'une femme digne de confiance, irremplaçable dans sa vie : une personne qui, en l'absence des parents pour une raison quelconque ou en raison de l'imprévisibilité de la vie, pourra prendre leur place, grandir, guider et surtout assister l'enfant vers une croissance et un développement personnel sain et droit.

Ce n'est pas une mince responsabilité que d'être la marraine d'un baptême, un devoir spirituel qui, dans la vie pratique quotidienne, devient une exhortation à faire le bien, à prendre soin d'une créature qui, bien qu'elle ne partage peut-être pas un lien génétique avec nous, est liée à notre destin par une relation d'extrême confiance et d'affection vis-à-vis de ses parents. Ce n'est pas rien !

Tags: FamilleAmour
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci