"Je me fiche de ce que pensent les gens" : la mère défend le tatouage de sa fille dédié à son père disparu - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
"Je me fiche de ce que pensent les gens"…
15 chiens qui ont su faire fondre les cœurs les plus endurcis avec leur douceur 13 photos qui montrent comment l'amour entre deux personnes résiste toujours au temps qui passe

"Je me fiche de ce que pensent les gens" : la mère défend le tatouage de sa fille dédié à son père disparu

Par Baptiste
7.572
Advertisement

Lorsque nous perdons un être cher, avec le temps nous nous accrochons à sa mémoire avec des objets qui lui appartenaient, des photographies, des lieux, des goûts, des odeurs, des sensations ; l'absence génère en nous une telle réaction que nous ne voudrions jamais lui dire adieu, alors nous essayons par tous les moyens de raviver sa mémoire. Une autre façon de célébrer la pensée de notre défunt est de lui dédier un petit tatouage symbolique sur la peau.

Cependant, tout le monde n'accepte pas volontiers les tatouages sur la peau de symboles, de mots ou d'images qui rappellent un être cher décédé ; Diana Register en sait quelque chose. En 2018, Diana Register s'est attaquée à ceux qui auraient pu critiquer le choix de sa fille Kaitlyn, âgée de 15 ans, de se faire tatouer à la mémoire de son père, un policier mort d'un cancer agressif du pancréas.

Au départ, Diana était contre le fait que sa fille se fasse tatouer pour honorer la mémoire de son père : "Quelle était sa raison ? Que voulait-elle ? Essayait-elle d'impressionner ses amis ? Elle avait pensé la même chose pour sa fille cadette Savannah, qui s'était tatouée les chiffres romains I IV IX sur le pied (1-4-9 était le numéro de badge de son père).

Mais ensuite, après mûre réflexion, Diana a eu une illumination : "Vous voyez, après son courageux combat contre la maladie, son numéro de badge est devenu synonyme de force, de courage et d'espoir. C'est ce que cela signifie pour moi, et clairement ce que cela signifie pour mes enfants".

Advertisement

Finalement, Kaitlyn s'est fait faire un tatouage dédié à son courageux père, très semblable à celui de sa sœur Savannah : sur le côté de son pied, les trois chiffres romains qui rappellent l'insigne de son père mort d'un cancer du pancréas. Les mots de Mama Diana sur le sujet sont particulièrement éclairants : "Donc, quand Kaitlyn et sa sœur ont décidé de se faire tatouer pour rendre hommage à la bataille et à leur héros tombé au combat, il n'y avait pas moyen que je me mette en travers de leur chemin. Pas une seule seconde."

 

"Alors oui, j'ai laissé ma fille de 15 ans se faire tatouer, et elles peuvent le montrer comme elles le veulent. Elles l'ont mérité".

Un tatouage en l'honneur d'un être cher qui n'est plus là n'est pas nécessairement un acte d'ostentation ou de mode, mais une façon de célébrer chaque jour la mémoire d'une personne très spéciale qui a profondément marqué la vie de ses filles extraordinaires.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci