Un papa donne la fessée à sa fille, et elle raconte tout à l'école : inculpé et arrêté pour blessure intentionnelle - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Un papa donne la fessée à sa fille,…
Il a 92 ans et fréquente toujours l'université : son rêve est de devenir architecte On lui a dit que son fils ne vivrait pas plus de 11 ans : après 62 ans, il est toujours là à distribuer des sourires

Un papa donne la fessée à sa fille, et elle raconte tout à l'école : inculpé et arrêté pour blessure intentionnelle

Par Baptiste
17.350
Advertisement

Le travail d'un parent est très dur, savoir enseigner les règles de la vie à un enfant exige souvent des choix et des sacrifices difficiles, même si parfois on peut sembler passer pour des personnes sévères ; mais aucun enfant ne devrait jamais être puni physiquement pour des actions ou des attitudes non conformes ou incorrectes : au final, on finit toujours par passer du mauvais côté. Comme c'est le cas pour le membre de l'Assemblée démocratique de Los Angeles, Joaquin Arambula.

via: ABC 30

Le diplomate, avec trois enfants de 3, 6 et 7 ans respectivement, a donné une fessée à sa fille aînée, car une nuit, alors que les parents essayaient de dormir et de se reposer, la fille jouait et faisait beaucoup de bruit ; pour cette raison, Joaquin a voulu donner une leçon exemplaire à sa fille en lui donnant une sévère fessée. Malheureusement, la jeune fille n'a pas du tout bien pris cet acte de violence et le lendemain, elle a tout raconté aux professeurs de l'école.

Lorsque la petite fille s'est rendue le lendemain à la Dailey Elementary Charter School, elle s'est comportée de manière étrange et plutôt en colère ; les enseignants ont également remarqué que la petite fille avait des bleus et ont finalement réussi à lui faire dire la vérité : c'était le père qui l'avait battue.

Après cette révélation, la police locale a d'abord interrogé la famille d'Arambula, puis a inculpé le diplomate pour le délit de blessure intentionnelle à un enfant, ce qui a été suivi d'une arrestation officielle. Peu après, les trois enfants ont été confiés à la garde de leurs grands-parents, les parents de Joaquin Arambula.

Le père, pour sa part, s'est justifié en expliquant à ABC 30 : "Nous avons des nuits où nous sommes dépassés et où nous sentons que nous avons un travail à faire avec nos enfants. Cette nuit-là, ma fille ne se comportait pas bien. C'est ce que les parents doivent pouvoir faire, avoir quelques règles de base pour être de bons parents".

Advertisement

Cependant, Arambula a également souligné qu'il a toujours été un père attentionné : "Tous ceux qui nous connaissent dans la communauté et nous ont vus dans la communauté savent que je suis un père aimant. Je me soucie profondément de mes filles et je traverse un procès très particulier et j'essaie du mieux que je peux d'être un mari et un père qui essaie de recoller les morceaux."

Peu après son arrestation, Joaquin Arambula a été libéré et n'a pas été formellement inculpé. Une histoire qui nous fait beaucoup réfléchir à la mince ligne de démarcation entre le travail des parents avec leurs enfants et la violence physique contre un enfant. Il y a encore beaucoup de choses à débattre, sans aucun doute !

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci