Un photographe immortalise un écureuil qui se débat contre le vent avec son minuscule parapluie - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Un photographe immortalise un écureuil…
Un élève a été puni par son école après avoir fait payer à ses camarades des doses de gel désinfectant Un couple adopte trois enfants car ils ne peuvent pas concevoir, mais la femme tombe tout à coup enceinte de jumeaux

Un photographe immortalise un écureuil qui se débat contre le vent avec son minuscule parapluie

Par Baptiste
1.836
Advertisement

Il y a une dizaine d'années, le photographe Max Ellis, 47 ans, résidant à Teddington au Royaume-Uni, a réalisé qu'il y avait un adorable écureuil qui allait et venait dans son jardin, intrigué par tout objet qu'il y laissait. Son œil de photographe, formé pour saisir les aspects intéressants de la réalité, a rapidement compris qu'il pouvait obtenir de sympathiques photos à partir de cette interaction. De cette idée est née la belle série photographique "Squirrellismo", qui s'enrichit encore aujourd'hui de nouveaux clichés et de nouvelles situations.

Quand les écureuils s'aventurent dans le jardin pour y chercher de la nourriture, Ellis se tient prêt pour faire la photo parfaite : après avoir fixé divers objets avec des lignes de pêche, il saupoudre le sol de noix et d'autres délices pour attirer ses "mannequins".

Une fois le "décor" mis en place, le photographe n'a plus qu'à se cacher et à être patient : s'il a de la chance, après des heures et des heures d'attente et après des prises de vue à n'en plus finir, il parvient à immortaliser une scène mémorable. Et en regardant le résultat, on dirait que ça en vaut la peine !

Advertisement

Les écureuils ne sont pas tous pareils, et tous ne sont pas prêts à jouer. Le photographe avoue que les jeunes sont très timides et méfiants, tandis que les adultes se laissent tenter par l'aventure avec plus d'assurance. Au fil des ans, un groupe fixe a appris à fréquenter le jardin de l'homme à la recherche de noix et de jouets insolites.

Une photo en particulier a suscité beaucoup d'appréciation, probablement parce que les citoyens anglais s'identifient à elle pendant les jours de pluie : c'est un écureuil qui semble lutter contre le vent avec son minuscule parapluie violet.

Ces photos ont été obtenues parce que, pendant les jours de pluie, Ellis accroche souvent ici et là des mini-parapluies sous lesquels les écureuils aiment s'abriter en mangeant. Ainsi, tentative après tentative, des poses incroyablement réelles en ressortent.

Advertisement

Nombreux sont ceux qui soupçonnent une utilisation habile de Photoshop derrière ces clichés, mais ce n'est absolument pas le cas, et c'est ce qui rend ces photographies encore plus spéciales. Ellis tient à souligner qu'il utilise la post-production principalement pour "nettoyer" les images, par exemple en enlevant les gouttes de pluie ou les fils qui soutiennent les objets ; mais le reste, la base de la photo, est totalement réel.

 

Il va sans dire que ces petits acteurs-modèles ont gagné le cœur de nombreuses personnes, lesquelles ont même commencé à envoyer au photographe de minuscules objets pour la construction de ses décors.

N'oubliez pas de visiter la page Instagram de Max Ellis (junkyardmax) et son site web maxphotographic.com, ils regorgent de photos intéressantes et originales.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci