Personne dans le train ne laisse sa place à cet homme malvoyant avec un chien guide : il a été forcé de s'asseoir par terre - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Personne dans le train ne laisse sa…
12 images puissantes qui nous rappellent de toujours être reconnaissants des petites joies de la vie 14 photos de papas qui ne voulaient pas de chien et qui maintenant ne peuvent plus s'en passer

Personne dans le train ne laisse sa place à cet homme malvoyant avec un chien guide : il a été forcé de s'asseoir par terre

Par Baptiste
6.603
Advertisement

Une vie sans avoir la vue est une vie plutôt limitée : les personnes non-voyantes ou malvoyantes sont généralement marginalisées par la société même dans laquelle elles vivent. Et ceci, avec un âge avancé, risque de devenir une forte limitation. Il y a évidemment aussi ceux qui ont la force de réagir et d'améliorer leur vie grâce à divers stratagèmes ; si pour certains la vie devient insoutenable, pour d'autres elle reste un défi comme un autre à relever au quotidien. Pour Roger Debman, un homme malvoyant de 56 ans, même prendre les transports publics sans accompagnateur peut être un défi. Heureusement, Roger est toujours suivi par son fidèle chien guide, Nevin, qui ne le laisse jamais seul.

This is how Richard Branson transports registered blind people and guide dogs on his trains . Forced to sit on the...

Pubblicato da Roger Debman su Domenica 12 novembre 2017

Chaque bus dispose généralement d'une section de sièges réservée aux personnes souffrant d'handicaps. Malheureusement, l'ignorance généralisée ne permet pas à tout le monde d'utiliser son cerveau et, trop souvent, il arrive que des personnes "distraites" occupent ces sièges sans se soucier du tort qu'elles causent à ceux qui en ont le plus besoin.

Roger avait réservé un voyage en train pour lui et sa femme, mais le service qu'il a reçu une fois monté a été pour le moins inadmissible : l'homme a dû passer tout le long voyage assis par terre, après s'être entendu dire que les sièges étaient tous occupés. M. Roger, bien sûr, aurait dû disposer d'un siège réservé aux handicapés, généralement un peu plus spacieux que la normale, afin qu'il puisse faire asseoir son chien-guide sans encombrer le passage.

image: Deadline News

L'homme, en plus d'être malvoyant, a eu deux crises cardiaques, un accident vasculaire cérébral et a un pacemaker. Un traitement vraiment inacceptable, qui a montré toute l'ignorance de ceux qui ont préféré éluder cette situation. Personne ne s'est levé pour céder sa place à Roger. "Je ne peux pas faire le travail de chef de train, mais si quelqu'un est assis sur les sièges réservés et qu'une personne handicapée arrive, il doit lui céder sa place. Les passagers m'ont ignoré", a déclaré l'homme abattu, ajoutant qu'il évitait de se mettre en colère vu ses conditions de santé précaires.

Advertisement
image: Wikimedia

Nous espérons que de telles nouvelles attireront l'attention de tous sur ce que cela signifie de vivre avec un handicap.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci