Être trop disponible pour les autres peut indiquer un manque d'amour pour soi-même - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Être trop disponible pour les autres…
Un grand merci à tous les papas qui travaillent dur chaque jour et s'occupent de leurs enfants Cette petite fille a imaginé la tactique du sifflet pour appeler à l'aide et faire fuir ses camarades qui la menaçaient

Être trop disponible pour les autres peut indiquer un manque d'amour pour soi-même

Par Baptiste
13.069
Advertisement

Inculquée par nos parents, la gentillesse est parfois une condition qui constitue un véritable obstacle à notre bonheur. Et pour cause, cette vertu peut parfois être considérée à tort comme la nécessité de se mettre au second plan pour répondre aux besoins de ceux que l'on aime. Sauf que cette propension à vouloir plaire à tout prix peut entraîner des conséquences néfastes pour notre développement personnel. Pire encore : elle peut avoir l'effet inverse et développer des mécanismes de défense toxiques pour nos relations interpersonnelles.

Malheureusement, être un bon samaritain n'est pas toujours bénéfique à une époque où nous considérons parfois ce trait positif comme du sentimentalisme. Certains peuvent même en tirer profit, occultant vos besoins et même votre intégrité mentale. Dans une société comme la nôtre, le "non" peut parfois être considéré comme une manifestation d'égoïsme, et ce stéréotype est essentiellement dû aux injonctions parentales inculquant l'idée que le refus est un signe de désobéissance.

Si nous avons tendance à croire que se "moquer" des autres peut contribuer à notre développement, l'escalade de l'altruisme peut avoir l'effet inverse. Ce mécanisme néfaste peut conduire à une révélation : parfois, il ne suffit pas d'être gentil. Cette conclusion devient évidente lorsque les personnes qui nous entourent nous maltraitent émotionnellement avec des exigences incessantes. Pour revendiquer votre individualité et par extension, votre liberté, prenez l'initiative de refuser ce "repas", de cesser d'être toujours au service des autres, d'ignorer cet appel au milieu de la nuit. Ces simples refus vous permettront de fixer de saines limites dans votre relation.

image: Pexels

En revendiquant cette liberté fondamentale, vous renforcez votre estime de soi. Lorsque vous apprendrez à dire non, vous créerez un phénomène paradoxal : vous aiderez les autres avec plaisir. Cette gentillesse sera plus authentique car elle est consolidée par vos véritables désirs ; ayant le cœur d'aider les personnes autour de vous, vos relations seront teintées de bienveillance et votre nouvelle liberté vous poussera à vouloir faire plus. Rester ferme sur cette décision vous confortera dans l'idée que vous pouvez suivre une approche qui vous fera gagner de la valeur.

Dire "non" plusieurs fois inculque à votre interlocuteur la conviction que de ce désir personnel naissent vos prérogatives. Maintenir le regard, avoir une posture sûre et ne pas ombrager ces trois lettres par un "mais" peut vous aider à avoir du courage dans l'appropriation des espaces mentaux que vous avez progressivement perdus avec le temps. En exprimant vos sentiments, un être cher peut se rendre compte qu'il vous en demande trop. Votre santé mentale vaut bien cela.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci