Il pensait avoir perdu toute sa famille pendant l'Holocauste, mais à 102 ans, cet homme réussit à retrouver son neveu - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Il pensait avoir perdu toute sa famille…
Ce jeune a deux emplois et étudie tous les jours au parc pour pouvoir subvenir aux besoins de ses enfants en bas âge Elle reste enfermée hors de chez elle alors qu'elle fait son ménage mais son chat réussit à lui ouvrir la porte

Il pensait avoir perdu toute sa famille pendant l'Holocauste, mais à 102 ans, cet homme réussit à retrouver son neveu

3.854
Advertisement

Quand Eliahu Pietruszka a fui la Pologne pour se réfugier en Russie, il n'avait même pas 25 ans. Derrière lui, sa mère, son père et un jeune frère avaient déjà été déportés du ghetto de Varsovie et tués dans un camp de concentration par la folie du régime nazi. Le frère d'Eliahu, Volf, a quant à lui réussi à s'échapper du camp de concentration et a ensuite repris contact avec son frère fugitif.

Le triste quotidien de l'époque et les événements historiques troublés ont cependant fait que Volf s'est retrouvé à nouveau prisonnier, cette fois dans un camp de travail sibérien. À partir de ce moment, Eliahu était pratiquement certain qu'il ne le reverrait plus jamais. Cela n'a pas été le cas, et l'incroyable histoire que nous allons vous raconter en témoigne.

À la fin de la guerre, Eliahu s'est marié et est parti en Israël pour former sa propre famille. Et Volf n'était pas du tout décédé. Lui aussi, après le conflit, a construit une famille et a trouvé un emploi comme ouvrier. Avant sa mort, sur la base de données en ligne des victimes de l'Holocauste Yad Vashem, il a décidé de laisser un témoignage écrit pour son frère aîné qu'il n'avait pas vu depuis des décennies.

Un neveu de Eliahu a donc fait des recherches sur la généalogie de la famille, découvrant rapidement la trace que Volf avait laissée. Si le frère d'Eliahu était désormais décédé, son fils Alexandre était vivant et en bonne santé et, à l'âge de 66 ans, il a décidé, par l'entremise du neveu qui avait fait les recherches, de rencontrer son oncle.

Advertisement

En quelques jours, les deux ont réussi à organiser une rencontre historique. À l'âge vénérable de 102 ans, Eliahu, l'un des rares survivants de l'extermination nazie dans le monde, a repris contact directement avec sa famille, embrassant un proche dont il ne connaissait même pas l'existence. Inutile de décrire l'énorme émotion du moment. L'oncle et le neveu ont vraiment ému le monde entier, se retrouvant après 80 ans au cours desquels le contact entre les deux familles avait été perdu.

Une histoire puissante et émouvante à la fois, qui montre une fois de plus comment l'esprit humain est capable de franchir les plus grandes distances et difficultés, en trouvant toujours de nouvelles raisons d'aller de l'avant.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci