Une femme chinoise révèle qu'elle a été payée pour pleurer désespérément aux funérailles d'autres personnes - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Une femme chinoise révèle qu'elle…
Celui qui rencontre une personne du Poissons trouve un trésor inestimable, pour 8 raisons Cette grand-mère a offert à ses petits-enfants 12 activités à faire en famille au lieu des jouets habituels

Une femme chinoise révèle qu'elle a été payée pour pleurer désespérément aux funérailles d'autres personnes

Par Baptiste
3.039
Advertisement

Les pleurs sont habituellement (et à tort) associés à la douleur, à la colère, à ce sentiment dans lequel la tristesse vous inonde. Nous spécifions "à tort", parce qu'en même temps, pleurer est un excellent exercice pour soulager le stress, que nous devrions tous appliquer dans la vie quotidienne. Mais dans le cas de cette femme chinoise, pleurer est sa source de travail. Et cette activité est rémunératrice : dans une interview à Pear Video, elle a affirmé qu'en un an, elle pouvait gagner plus de 28 000 dollars rien qu'en versant des larmes aux funérailles d'autres personnes. 

via: Pear Video

La femme, originaire de la province chinoise du Henan, a travaillé pendant plus de 20 ans en tant que "femme pleureuse" professionnelle, ce qui lui a permis de faire vivre sa famille. Avec l'argent qu'elle a gagné, elle a pu acheter une maison pour sa famille et envoyer son fils aîné à l'université.

Maintenant, il faut faire une précision : le nom de ce métier n'est pas précisément "pleureuse", mais ces professionnels sont appelés "plañideras". Le terme vient du verbe espagnol "plañir", qui signifie "gémir et pleurer, en sanglotant" selon l'Académie royale de la langue espagnole.

La pratique serait née dans l'Égypte ancienne, où sa fonction était d'afficher la douleur pour la perte à travers des cris, des coups et des cris inconsolables. Plus le rang social du défunt était élevé, plus les pleurs devenaient intenses. Sur cette base, la tradition s'est ensuite étendue à différentes cultures à travers le monde.

Donc, si vous êtes du genre facile à pleurer et que vous cherchez un nouvel emploi, être un(e) plañidera pourrait être une option tentante à considérer !

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci