À l'école, on le réprimande car il n'arrête pas de dessiner : un restaurant l'engage pour décorer un mur de la salle

Baptiste

19 Novembre 2019

À l'école, on le réprimande car il n'arrête pas de dessiner : un restaurant l'engage pour décorer un mur de la salle
Advertisement

Derrière un enfant "indiscipliné" à l'école, il peut y avoir un enfant sociable, créatif et actif. Il ne faut jamais s'arrêter à l'apparence, parce que la vérité pourrait être très différente.

C'est le cas de Joe Whale, un garçon de 9 ans, qui se faisait régulièrement réprimander par ses professeurs parce qu'il dessinait au lieu de suivre les leçons : Joe n'est pas un enfant distrait ou avec des problèmes d'attention, mais un petit artiste avec une passion pour le dessin. Pour donner libre cours à son désir de dessiner, un restaurant l'a "engagé" pour décorer un mur.

via Metro

Advertisement

Instagram / The Doodle Boy

L'histoire de Joseph Whale, Joe pour ses amis, est un exemple de la façon dont un enfant qui ne respecte pas les règles de l'école ne doit pas toujours être puni : Joe était constamment critiqué par les enseignants pour la facilité avec laquelle il se déconcentrait pendant les cours, afin de remplir des feuilles et des feuilles de dessins.

Joe était considéré comme un élève indiscipliné, mais ses parents savaient qu'il ne l'était pas : sa mère et son père savaient bien que leur fils avait de solides compétences artistiques dès les premières années de sa vie.

Instagram / The Doodle Boy

Joe a commencé à fréquenter une école d'art dans l'après-midi et depuis, ses compétences se sont grandement améliorées : sa spécialisation est ce qu'on appelle le "Doodle", "gribouillis" en anglais, ou des dessins aux lignes simples représentant des éléments réels ou inventés.

Advertisement

Instagram / The Doodle Boy

Son professeur de dessin a remarqué la créativité du garçon et a partagé ses dessins sur Instagram : ici, ils ont été remarqués par le propriétaire d'un restaurant à Shrewsbury, en Angleterre, qui a contacté le garçon pour décorer un mur du restaurant

Instagram / The Doodle Boy

Joe s'est aussitôt mis au travail et en 12 heures, il a rempli le mur de ses beaux "gribouillis". Le père de Joe, Greg, raconte : "Je conseillerais aux parents d'encourager leurs enfants à suivre leurs passions et leurs rêves."

Cela a été un travail long et exigeant, mais pour Joe, c'est une joie de laisser libre cours à son imagination.

Cela a été un travail long et exigeant, mais pour Joe, c'est une joie de laisser libre cours à son imagination.

Instagram / The Doodle Boy

Advertisement

Sur le mur du restaurant, il pouvait dessiner ce qu'il voulait et combien il voulait, sans se sentir reproché de faire ce qu'il préférait.

Sur le mur du restaurant, il pouvait dessiner ce qu'il voulait et combien il voulait, sans se sentir reproché de faire ce qu'il préférait.

Instagram / The Doodle Boy

Beaucoup de parents, lorsqu'ils prennent conscience des jugements négatifs de leurs enfants à l'école, ont tendance à les couvrir de reproches sans comprendre ce qui, peut-être, n'est pas toujours seulement de l'indiscipline et de l'impolitesse. Chaque enfant a un talent et l'école et les parents devraient travailler ensemble pour l'identifier et l'encourager

De nombreux artistes n'ont pas eu la possibilité de donner libre cours à leur créativité comme à Joe : c'est un enfant chanceux d'avoir deux parents ouverts d'esprit.

De nombreux artistes n'ont pas eu la possibilité de donner libre cours à leur créativité comme à Joe : c'est un enfant chanceux d'avoir deux parents ouverts d'esprit.

Instagram / The Doodle Boy

Advertisement

Grâce à un simple post sur Instagram, Joe a obtenu sa première commande en tant qu'artiste et tout cela à seulement 9 ans !

Grâce à un simple post sur Instagram, Joe a obtenu sa première commande en tant qu'artiste et tout cela à seulement 9 ans !

Instagram / The Doodle Boy

Instagram / The Doodle Boy

Advertisement

Instagram / The Doodle Boy

Instagram / The Doodle Boy

Advertisement