La police arrête un pasteur du Zimbabwe : il vendait des billets pour le paradis à 500 dollars pièce - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
La police arrête un pasteur du Zimbabwe…
Voici toutes les raisons pour lesquelles ceux qui sont nés sous le signe de la Vierge sont les meilleurs du Zodiaque Miel et cannelle : tous les bienfaits d'une combinaison parfaite pour notre bien-être

La police arrête un pasteur du Zimbabwe : il vendait des billets pour le paradis à 500 dollars pièce

2.580
Advertisement

"Jésus Christ m'est apparu et m'a donné des billets pour le paradis". Ainsi, le pasteur Tito Wats et son épouse auraient justifié leur activité particulière.

Ce que nous allons vous raconter est une histoire qui semble presque sortir d'un sketch humoristique ou d'une fiction, même si c'est un fait bien réel. Parfois, les gens peuvent profiter de leur prochain d'une façon beaucoup trop excessive pour être considérée crédible. Malgré cela, le pasteur en question a quand même tenté : voyons ce qu'il a fait.

via: Vaaju.com

Quand les autorités locales ont découvert les affaires rentables de Tito Wats et de son épouse Amanda, elles ont fait face à bien des problèmes. La police a accusé les religieux zimbabwéens de vendre des billets pour le salut éternel allant jusqu'à 500 dollars chacun, qui assureraient aux acheteurs l'accès au paradis.

La promesse était simple : en assurant que ces billets spéciaux avaient été donnés directement à Wats par Jésus Christ, le pasteur africain les a vendus à de nombreuses personnes qui, à la fin de leur existence terrestre, auraient souhaité une place parmi l'Eden sans être jugées.

Dans l'histoire délirante que Wats a livrée à la police, le pasteur, en plus d'expliquer que les billets étaient en or pur - alors qu'il est clairement visible que ce n'en est pas - a également fait mention d'extra-terrestres et de voyages dans l'espace. Il a ensuite affirmé qu'il subissait une véritable persécution, car avec la vente de billets, il accomplissait une tâche divine...

image: Facebook

Aussi incroyable que cela puisse paraître, après l'arrestation du religieux et la découverte de son commerce, de nombreux fidèles ont protesté et ont demandé aux autorités de le libérer pour qu'il puisse continuer à vendre ses tickets onéreux.

Si l'on considère qu'au Zimbabwe, le salaire moyen est de 2 dollars par jour, il n'est pas difficile de comprendre l'ampleur de l'arnaque de Wats !

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci