Ne vous couchez jamais avec la colère dans le cœur : l'histoire émouvante d'une mère et de son enfant - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Ne vous couchez jamais avec la colère…
Un homme se débarrasse d'un réfrigérateur en le jetant dans une falaise : la police le retrouve et le fait récupérer Pratiques, généreux et caméléons : les Gémeaux sont ainsi, des individus précieux à connaître dans la vie

Ne vous couchez jamais avec la colère dans le cœur : l'histoire émouvante d'une mère et de son enfant

3.183
Advertisement

C'est probablement arrivé à tout le monde, au moins une fois dans la vie. Discuter vivement avec un enfant, un parent ou un partenaire au point de ne pas réussir à "clore" la question, ce qui se traîne inévitablement jusqu'au moment où l'on est trop fatigué pour pouvoir continuer.

Dans ces moments, quand nous sommes seuls et réfléchissons à ce qui a été dit et à ce qui s'est passé, nous ne pouvons jamais nous tranquilliser complètement, surtout si nous continuons à avoir le sentiment que nos raisons n'ont pas été suffisamment expliquées. Dormir dessus est donc pratiquement impossible.

Pour apprendre à gérer au mieux ces situations désagréables, une histoire racontée par une mère sur un épisode particulier qu'elle a vécu avec son fils peut être utile. Une histoire émouvante, dans laquelle de nombreuses personnes peuvent certainement réfléchir et trouver des idées pour s'améliorer, même lors des petits et grands défis quotidiens.

image: Needpix

"Mon fils et moi venions d'avoir une de ces discussions monumentales pendant une heure et demie parce qu'il ne voulait pas aller dormir. Entre quatre changements de pyjamas, deux changements d'oreillers, un débat "existentiel" sur les raisons pour lesquelles la nuit existe et pourquoi les gens doivent dormir, nous sommes arrivés à des affirmations décisives, selon lesquelles "personne ne pourrait jamais le forcer à fermer les yeux s'il ne le voulait pas". À un moment donné, vu la situation, j'ai décidé de jouer les cartes en mon "pouvoir" : "Mon amour, je t'aime, mais si tu ne t'endors pas maintenant, demain tu n'iras pas jouer chez tes cousins".

Un coup bas, je l'admets, parce que nous savions tous les deux à quel point il voulait aller chez ses cousins. Je ne sais pas comment, mais il a réussi à retenir son immense colère, à essuyer ses larmes et à se coucher. Après l'avoir bordé, j'allais quitter la pièce. Alors je l'ai entendu, dans la pénombre, m'appeler pour dire : "Maman, je te pardonne". "Je pense que tu n'as pas compris le sens exact de cette phrase" ai-je dit, en pensant qu'il voulait s'excuser. La réponse a été incroyable.

"Non, maman, je te pardonne. Je te pardonne parce que nous avons dit des choses qui ont rendu nos cœurs tristes et je n'arrive pas à dormir : me sentir triste me fait mal au ventre et je ne peux pas m'endormir. C'est pour ça que je veux qu'on se pardonne." Il n'arrêtait pas de sécher ses larmes avec ses petites mains. Ce soir-là, j'ai appris une grande leçon de pardon et d'empathie d'un petit garçon de 4 ans. Nous ne devrions jamais aller au lit avec la colère dans nos cœurs."

Essayer de pardonner et, en même temps, apprendre à demander pardon, surtout vis-à-vis de nos proches, est une capacité fondamentale à acquérir dans la vie. Ce n'est qu'ainsi que nous pourrons éviter d'être pris dans la douleur et la colère. Les souvenirs négatifs sont plus difficiles à éviter si nous allons au lit en pensant à eux.

Après tout, les moments passés avec nos partenaires, enfants et parents sont trop précieux pour être peuplés d'épisodes négatifs et "toxiques", difficiles à surmonter. Avec quelques "excuses" en plus, nous vivrons certainement plus paisiblement.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci