L'histoire de Maru, le chien qui a traversé 200 kilomètres pour retourner chez ses maîtres - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
L'histoire de Maru, le chien qui a traversé…
Une coiffeuse emmène son salon de coiffure dans la rue pour offrir des coupes gratuites aux sans-abri Comment fabriquer son propre répulsif naturel contre les mouches et les moustiques, pour un été sans piqûres

L'histoire de Maru, le chien qui a traversé 200 kilomètres pour retourner chez ses maîtres

3.513
Advertisement

Nous ne voudrions jamais entendre certaines de ces histoires qui déchirent le coeur, mais la réalité de l'abandon des animaux est toujours présente et trop répandue. Il y a d'innombrables raisons pour lesquelles beaucoup de propriétaires de ces anges à quatre pattes décident de se débarrasser de leur animal, mais une seule chose est certaine : ceux qui souffrent tant, ce sont surtout ces pauvres chiens, obligés de parcourir les rues sans interruption, en quête de nourriture... et d'affection.

La même chose est arrivée à Maru, un bel exemplaire de bullmastiff qui, jusqu'à peu, avait vécu avec une famille de Krasnoyarsk en Russie, dans la région sibérienne. Cependant, lorsque la propriétaire a découvert qu'elle était allergique à l'animal, elle a décidé d'un commun accord avec les autres membres de la famille et avec le refuge d'où elle est venue de la ramener au chenil à Novossibirsk par le train.

Le long voyage sur le chemin de fer sibérien aurait été surveillé par un assistant qui aurait minutieusement contrôlé Maru ; pourtant, paniqué et peut-être angoissé par l'absence de ses maîtres et le bruit du train, le chien a réussi à s'échapper en sautant par la porte du compartiment et en l'ouvrant avec ses pattes avant.

Le pauvre chien abandonné a ensuite été perdu de vue malgré les recherches constantes des employés du refuge et a été retrouvé deux jours et demi plus tard dans les environs de la ville de Krasnoïarsk, dans le quartier de ses anciens propriétaires. Maru avait marché sans relâche pendant environ 200 kilomètres pour rejoindre sa famille, malgré les températures nocturnes défavorables et le danger d'attaques de loups et d'ours.

Trouvée par les employés du refuge, Maru était visiblement fatiguée, son museau blessé et ses jambes détériorées et, selon les déclarations du chenil de Novossibirsk, "les larmes aux yeux".

Advertisement

Depuis ce moment, la pauvre Maru a été ramenée au refuge pour animaux dans le besoin et vit maintenant avec son père et sa mère biologique, en attendant que les soins qui lui ont été donnés lui permettent de se remettre d'une épreuve physique et psychologique que nous ne voudrions plus jamais voir arriver à aucun de ces anges à quatre pattes !

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci