Je n'avais jamais réalisé à quel point ma femme était forte avant de la voir accoucher - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Je n'avais jamais réalisé à quel…
Ce chien a été abandonné sur son fauteuil préféré et est resté assis en attendant son maître Quel hémisphère du cerveau utilisez-vous le plus ? Découvrez-le avec ce test !

Je n'avais jamais réalisé à quel point ma femme était forte avant de la voir accoucher

Par Baptiste
2.107
Advertisement

Nous grandissons souvent avec des stéréotypes et des croyances sur la présumée faiblesse des femmes. "Elle pleure comme une fille, elle frappe la balle comme une fille", nous répète-t-on dès leur plus jeune âge. Nous avons tendance à penser que la femme est toujours la plus faible, la plus fragile et à protéger.

Mais, souvent, la vie elle-même nous enseigne que derrière les femmes et l'apparente fragilité, se cache une grande force. Une force explosive et incontrôlable que l'on peut observer plus facilement lorsque la femme devient mère.

image: Unsplash

Quand une femme devient mère, elle devient porteuse d'une force qu'elle ne suspecte probablement pas.

Il y a onze ans, Jon est arrivé et nous, jeunes et insouciants, nous ne savions rien des enfants ou du rôle parental. 24 ans elle et 26 ans moi et c'est là que la transformation a commencé, là sous mes yeux j'ai vu sa force.

Contractions très fortes, péridurale et enfin césarienne d'urgence. Je ne savais pas quoi penser, à quoi m'attendre, j'avais peur.

Mais elle a tout vécu comme une part du jeu, sans quitter l'enfant des yeux, sans penser à la douleur. Elle ne s'inquiétait pas pour son ventre. Ses yeux et son attention ne lui appartenaient plus : ils étaient déjà tournés vers Jon.

La douleur de l'allaitement ne lui a pas donné de répit et pourtant elle ne semblait pas s'en soucier, une fois de plus tout semblait n'être qu'un détail ou une conséquence passagère de quelque chose de plus grand pour elle : être une mère.

Je voulais lui dire d'arrêter, de la forcer à recourir au biberon... Et puis j'ai réalisé que ce qu'une mère peut faire pour un enfant, personne ne le fera jamais pour une autre personne.

image: pxhere

La deuxième grossesse semblait bien se dérouler jusqu'à ce que, à la 34e semaine, la petite semblait vouloir naître et que les contractions soient proches et douloureuses. Trop tôt, les médecins nous ont dit que "chaque jour dans le ventre est un jour de moins dans l'incubateur" et ils ont hospitalisé ma femme en lui donnant quelque chose pour bloquer l'accouchement.

Cela a fonctionné en partie, sauf pour la douleur... Cela ne s'est jamais dissipé et elle a continué à ressentir des contractions douloureuses toutes les dix minutes, pendant sept jours, avec un autre enfant de trois ans à charge.

Dites-moi si ce n'est pas de la force !

Advertisement
image: army.mil

Sept jours après l'arrivée du deuxième enfant, qui avait besoin de six jours d'incubateur, elle se demandait encore si elle ne pouvait pas supporter un peu plus.

La troisième grossesse a été marquée par des nausées et des étourdissements jusqu'à la fin. Ce n'est qu'après la naissance que ma femme a réussi à renaître.

Je ne dis pas que toutes les femmes doivent faire face à la douleur de la même manière, mais je suis sûre que si nous regardons attentivement, nous verrons toujours une grande force chez ces femmes.

Maintenant, quand j'entends parler des femmes comme de fragiles créatures à protéger, je ris, et quand je rencontre des mères avec leurs petits, quand je les vois marcher ou faire du shopping, je ne peux que penser à quel point elles sont fortes.

Avec quelle force elles font face à la douleur et avec quelle force elles peuvent aimer. Qui a encore le courage de les appeler "femmelettes" ?

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci