"Son cerveau ne fonctionne pas" : 4 professeurs poursuivis pour s'être moqués d'une fille autiste de 7 ans - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
"Son cerveau ne fonctionne pas" : 4…
Pourquoi les moustiques vous piquent plus que les autres ? Voici 7 raisons qui expliquent pourquoi vous êtes davantage pris pour cible Lors d'un enterrement, un cheval s'est approché pour faire ses derniers adieux à son meilleur ami

"Son cerveau ne fonctionne pas" : 4 professeurs poursuivis pour s'être moqués d'une fille autiste de 7 ans

2.297
Advertisement

Le harcèlement, malheureusement, est un phénomène qui ne semble pas diminuer - le mal semble faire partie intégrante de la grande majorité des gens qui, sans distinction, se moquent de ceux qui ont un comportement "différent" ou de ceux qui ont un handicap. Le lieu où le harcèlement sévit le plus est l'école, surtout pendant la période du collège, mais aussi le lieu de travail, où le phénomène est aussi connu sous le nom de "mobbing".

Heureusement, il y a beaucoup de parents qui essaient d'apprendre à leurs enfants le respect et la compréhension de n'importe quelle diversité, mais quand, dans certains cas, ce sont les enseignants qui se moquent des enfants (et, comme si cela ne suffisait pas, des enfants handicapés !), les espoirs pour le genre humain semblent vraiment s'étioler chaque jour davantage.

Et en parlant de mauvais éducateurs, la méchanceté que quatre enseignants d'une école élémentaire de Dos Hermanas (Séville) ont manifesté envers une petite fille autiste de 7 ans est affligeante. "Son cerveau ne fonctionne pas ", disaient-ils en classe - et d'autres phrases qui sont très difficiles à avaler. L'enfant, qui souffre de trouble généralisé du développement (TGD), de troubles du spectre de l'autisme (TSA), de troubles spécifiques du langage (TPL) et d'épilepsie, était pourtant dans une classe avec plusieurs enfants atteints de troubles cognitifs comme le sien, mais cela n'a pas garanti la présence de bons enseignants préparés à faire face à de telles situations. Les parents de la petite fille ont observé de forts changements dans l'humeur et le comportement de sa fille : pendant la semaine, elle disait qu'elle ne voulait pas aller à l'école, elle avait peur et commençait à s'autolésioner. De plus, l'enfant avait eu deux crises d'épilepsie en peu de temps. La situation ne s'améliorait que le week-end. Lors des entretiens, les enseignants affirmaient qu'ils n'avaient rien remarqué d'étrange dans le comportement de l'enfant mais, considérant la situation plutôt étrange, les parents ont décidé d'enquêter davantage en cachant un magnétophone dans le sac à dos de la petite fille.

image: Maxpixel

Les plus de six heures d'enregistrements, où les offenses humiliantes contre l'enfant s'entendent clairement, ont servi à coincer les quatre professeurs de l'école primaire Cervantes de Dos Hermanas. La famille de la jeune fille est juridiquement représentée par Javier Jaenes, avocat à la Fondation Antonio Guerrero, qui a assuré aux médias locaux que ce type de comportement envers un mineur d'une classe spécifique, dans laquelle "le personnel doit avoir des compétences techniques spécifiques pour s'occuper de ces enfants", est "intolérable". L'avocat estime qu'il y a lieu d'accuser les quatre enseignants de violence psychologique, avec des peines de prison pouvant aller de six mois à trois ans.

Nous espérons que de tels épisodes serviront d'exemple, afin que de plus en plus de parents soupçonnant que leur enfant soit victime d'intimidation à l'école aient le courage de porter plainte contre de tels comportements répréhensibles.

Tags: EnfantHistoires
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci