J'espère qu'un jour vous arrêterez de culpabiliser pour l'amour que vous n'avez pas reçu

Laura

15 Mai 2019

J'espère qu'un jour vous arrêterez de culpabiliser pour l'amour que vous n'avez pas reçu
Advertisement

Les personnes sensibles, celles qui se soucient toujours de tout et de tous, celles qui se donnent dans les relations sans jamais se ménager, vivent souvent avec un sentiment de culpabilité, surtout quand une histoire prend fin. Leur nature les pousse à se demander ce qui s'est mal passé, à se poser des questions, à chercher une personne à blâmer, et finalement à se regarder dans le miroir. Vous devez arrêter de vous faire du mal et vous pardonner enfin.

Advertisement

Unsplash

Un amour non partagé n'a pas de coupable, il s'agit simplement d'un fait où l'un des partenaires n'a pas compris la valeur ou la signification d'un sentiment, ignorant tout ce qui lui a été donné et ce que l'on aurait encore voulu donner. Il n'y a pas eu de concordance affective, pas de la même façon, ni avec la même intensité.

Il y a ceux qui trouvent un partenaire qui ne les aurait jamais quittés, mais au lieu de cela ils ne se sont jamais vraiment bien sentis dans ses bras. Il y a ceux qui, dans la douceur d'une relation importante, sont toujours restés froids et incapables d'en sentir la chaleur, comme si rien n'était jamais assez.

Dans la vie, à un moment donné, on se perd parce que l'un pense qu'il a tout trouvé alors que l'autre vient de commencer à chercher. Il importe peu que la maison qui avait été préparée pour le couple était grande et belle, si quelqu'un a toujours préféré rester derrière la porte.

Il n'y a pas de coupable si celui ou celle que l'on considérait comme étant la personne la plus importante de sa vie n'était tout simplement pas prête pour quelque chose d'aussi réel et important, et vous ne devriez pas vous en vouloir pour autant. Des erreurs ont peut-être été commises, mais c'est humain. Tout le monde change tout le temps en essayant de devenir meilleur, mais n'essayez pas de changer pour quelqu'un d'autre.

Unsplash

Aimer quelqu'un, c'est le libérer, s'il revient, ce sera pour toujours, s'il ne le fait pas, c'est que c'était la voie à suivre. L'amour non partagé ne signifie pas d'être incapable de recevoir de l'amour, surtout pour ceux qui ont toujours été capables d'aimer.

Un jour, la culpabilité fera place au pardon et vous serez de nouveau prêts non seulement à regarder les autres de manière distraite, mais aussi à voir quelqu'un parmi tant d'autres. Chacun est parfait avec tous ses défauts, en cohérence avec ses contradictions, chacun est destiné à aimer et à être aimé.

Advertisement