Une fillette de 11 ans visite une maison de retraite et avec une question elle réussit à rendre tous les pensionnaires heureux

par Baptiste

14 Avril 2019

Une fillette de 11 ans visite une maison de retraite et avec une question elle réussit à rendre tous les pensionnaires heureux
Advertisement

Les maisons de retraite ne sont presque jamais des endroits qui baignent dans une ambiance stimulante : la plupart du temps, ce qui prévaut c'est le sentiment de frustration des résidents, la tristesse de voir certains des pensionnaires partir ou la solitude due aux rares visites des proches.

Ce n'est certainement pas un endroit où un enfant de 11 ans se sentirait à l'aise, mais pas quand il s'agit de Ruby Kate, une jeune Américaine qui a appris à connaître la réalité des maisons de retraite un jour d'été où elle devait suivre sa mère au travail. En peu de temps, elle a réussi à changer l'humeur des personnes âgées et à redonner le sourire à tout le monde avec un simple geste.

Advertisement

Ruby Kate est une jeune fille de 11 ans. Devant suivre sa mère au travail, elle a appris à connaître la réalité des maisons de retraite.

Ruby Kate est une jeune fille de 11 ans. Devant suivre sa mère au travail, elle a appris à connaître la réalité des maisons de retraite.

Three Wishes for Ruby’s Residents / Facebook

Elle a immédiatement remarqué le sourire éteint des pensionnaires et l'insatisfaction du personnel qui ne comprenait pas bien ce qu'il fallait faire pour qu'ils se sentent mieux. Malgré l'environnement peu joyeux, Ruby Kate était toujours heureuse de connaître les histoires de ces visages marqués par le temps, leur passé et leur présent. Elle a aussi pensé à quelques activités à faire avec eux pour passer le temps. 

Advertisement
Three Wishes for Ruby’s Residents / Facebook

Three Wishes for Ruby’s Residents / Facebook

Un jour, Ruby Kate a surpris une patiente, Pearl, avec le regard fixe vers la fenêtre : pensant découvrir une quelconque scène captivante, elle ne vit qu'une femme qui faisait monter un chien dans une auto. C'est alors que la vieille femme lui a dit que le chien était son chiot âgé de 12 mois et qu'elle était très triste parce qu'elle ne savait pas quand elle le reverrait : elle aurait aimé le voir plus souvent. 

Hillcrest Home / Facebook

Hillcrest Home / Facebook

La simplicité du souhait de cette femme, tout autant que son incertitude, ont laissé Ruby Kate avec une pensée fixe dans sa tête : les pensionnaires de la maison de retraite pouvaient être plus sereins avec peu de chose, mais ils ne pouvaient pas à cause des obstacles administratifs ou parce qu'ils ne pouvaient pas se le permettre.

Ruby Kate, quant à elle, s'est rendue compte qu'elle avait assez d'argent dans la tirelire pour payer un dog sitter et permettre à Pearl de voir son chien plus souvent.

GoFundMe

GoFundMe

Encouragée par l'épisode de Pearl, elle a commencé à interviewer chaque pensionnaire de la maison en leur demandant : " Si je pouvais vous apporter 3 choses de ce monde, que voudriez-vous ? " Encore une fois, les réponses qu'elle a reçues étaient d'une simplicité émouvante. " J'aimerais des pantalons confortables ", dit un homme avec un pantalon clairement serrés à la taille, des chaussures, une couverture chaude, l'accès à un téléphone privé, un plat particulier ou un animal domestique. 

Three Wishes for Ruby’s Residents / Facebook

Three Wishes for Ruby’s Residents / Facebook

Son projet fut nommé " Trois vœux pour les pensionnaires de Ruby " et a fini par impliquer sa mère : cette dernière fut étonnée de voir à quel point les gens qu'elle avait soigné pendant 20 ans ne s'étaient ouverts qu'à sa fille de 11 ans. Et ce qu'ils demandaient pour être heureux n'était rien de plus que ce que tout être humain devrait avoir.

Advertisement
Three Wishes for Ruby’s Residents / Facebook

Three Wishes for Ruby’s Residents / Facebook

Le projet est devenu célèbre dans la communauté où vivait Ruby Kate et de nombreuses personnes ont commencé à faire des dons : avec l'argent, Ruby et sa mère ont acheté tout ce que les patients de la maison de repos avaient demandé à la jeune fille. 

Tina Lawson/Flickr

Tina Lawson/Flickr

Des animaux de compagnie sont également arrivés dans la maison de retraite, ce qui a rendu heureux beaucoup de pensionnaires : les chiots et les chatons ont réveillé l'amour chez les personnes âgées, atrophiés par la monotonie des maisons de retraite. 

Advertisement
Three Wishes for Ruby’s Residents / Facebook

Three Wishes for Ruby’s Residents / Facebook

Depuis ce jour d'été, en dehors de l'école, Ruby Kate est impliquée dans la maison de retraite et ses pensionnaires : avec les personnes âgées, elle organise des sorties ludiques et surtout elle se montre très attentive à leurs besoins. 

Three Wishes for Ruby’s Residents / Facebook

Three Wishes for Ruby’s Residents / Facebook

On oublie souvent combien il peut être difficile pour quelqu'un qui vit déjà avec les incertitudes de la vieillesse de déménager dans une maison de retraite.

L'option d'une maison de retraite est dans bien des cas le seul choix, mais cela ne veut pas dire qu'il soit mauvais pour autant : l'histoire de Ruby Kate nous apprend qu'il suffit de peu pour améliorer la vie de ceux qui ont beaucoup derrière eux.

Alors, au travail !

Advertisement