Il attache le museau de son chien avec du ruban isolant : le juge lui inflige une peine exemplaire - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Il attache le museau de son chien avec…
6 mauvaises habitudes qui causent la rétention d'eau, et comment y remédier Voici ce que vous pouvez faire pendant l'été pour réduire la rétention d'eau

Il attache le museau de son chien avec du ruban isolant : le juge lui inflige une peine exemplaire

2.805
Advertisement

La violence et la cruauté sont parfois inéluctables : peu importe qui est la victime, ses qualités et son passé, ces ignobles abus de pouvoir sont difficiles à empêcher.

C'est particulièrement évident lorsque l'on parle de la violence envers les animaux, comme dans le cas de Caitlyn, un chien horriblement maltraité et meurtri, juste pour avoir trop aboyé.

Heureusement, non seulement Caitlyn est désormais en sécurité, mais son bourreau a été traduit en justice, et maintenant il devra payer pour son crime.

Caitlyn est une chienne brune et blanche, née d'un croisement de Staffordshire bull terrier, qui malgré sa beauté et sa sympathie à seulement 15 mois a été maltraitée de manière horrible : en mai 2015, elle a été trouvée en Caroline du Sud avec le museau attaché par du ruban adhésif, si serré qu'il lui a arraché la peau, interrompu la circulation et encastré irrémédiablement sa langue entre les dents.

La chienne a été soignée par la Charleston Animal Society, qui a pris en charge toutes les dépenses vétérinaires : il a fallu plusieurs interventions chirurgicales pour lui sauver la vie, et le museau.

Advertisement

L'auteur a été identifié par un témoignage, qui a mis les détectives sur la piste de William Leonard Dodson, 43 ans : arrêté, l'homme a été accusé entre autres de possession de drogues et d'armes à feu, ainsi que d'abus sur les animaux. De plus, Dodson était déjà connu de la justice pour une trentaine de crimes antérieurs. Interrogé, Dodson a déclaré qu'il avait agi ainsi parce que le chien aboyait trop et qu'il n'arrivait pas à le faire arrêter.

Le tribunal de district des États-Unis l'a donc condamné à cinq ans de prison, la peine maximale pour cruauté envers les animaux en Caroline du Sud. Bien que cela ne s'ajoute pas aux 15 ans de prison obtenus pour les deux autres chefs d'accusation, le juge Markley Dennis a voulu envoyer un message fort sur l'intolérabilité de la maltraitance animale : "Je n'essaie pas d'être mauvais, mais j'aimerais pouvoir donner plus".

Aldwin Romano, porte-parole de Charleston Animal Society, a déclaré à la cour qu'il n'oublierait jamais la souffrance de Caitlyn, même pendant les traitements : "Je me souviens avoir vu la peur dans ses yeux. Cela a été 36 heures de tourments."

Au sujet de la décision du tribunal, il a ensuite ajouté : "Je pense que cela envoie le message que de telles choses ne seront plus autorisées. Sur le plan juridique, nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour mettre fin à ces actes, puis nous irons plus loin et modifierons nos lois pour les rendre plus sévères."

En effet, les animaux "sont des victimes qui ne peuvent pas parler à la police de ce qu'elles ont souffert. Mais ce ne sont pas que des animaux. Nous savons que les personnes qui maltraitent les animaux sont susceptibles de faire du mal aux personnes".

L'organisation a fait connaître l'histoire de Caitlyn sur Facebook, recueillant ainsi de nombreuses adhésions et des fonds pour soutenir les soins aux animaux maltraités dont elle s'occupe. 

Après sa réhabilitation, Caitlyn a trouvé une famille qui l'a adoptée, avec des enfants et des connaissances vétérinaires – Caitlyn aura besoin de soins à vie, mais ceux-ci seront pris en charge par Charleston Animal Society. Sur elle, Romano dit : "Elle vit sa vie, et j'espère qu'un jour elle oubliera ce qu'elle a vécu."

Nous souhaitons également à la douce Caitlyn d'oublier la violence du passé grâce aux soins affectueux de sa nouvelle famille et de ses nombreux amis et fans ; et nous espérons que ces mauvais traitements continueront à être poursuivis par la loi, jusqu'à ce qu'ils disparaissent.

Tags: ChiensHistoires
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci