Ils perdent leur fille d'un an, mais ils décident de faire don de ses organes : l'hôpital honore ce choix par un geste émouvant - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Ils perdent leur fille d'un an, mais…
Ces adorables lapins sont le meilleur moyen d'entrer dans l'esprit de Pâques L'hypocrisie des envieux : je te souhaite de bien aller, mais pas mieux que moi

Ils perdent leur fille d'un an, mais ils décident de faire don de ses organes : l'hôpital honore ce choix par un geste émouvant

1.040
Advertisement

Dans l'ordre naturel des choses vient le jour où les enfants doivent saluer leurs parents. C'est un événement inévitable et triste, mais jamais autant que celui où les rôles sont renversées, et que ce sont le père et la mère qui perdent prématurément leur enfant.

La petite Alondra n'avait qu'un an lorsqu'elle a eu une pneumonie qui l'a emportée loin de sa maison et de sa famille : ses parents étaient clairement dévastés par la douleur, mais ils n'ont pas perdu la lucidité nécessaire pour décider la meilleure chose à faire après la mort de leur fille.

image: Facebook

Alondra Torres Arias est une fillette d'un an souffrant d'une forme grave de pneumonie fulminante. Malgré ses efforts, elle ne s'en est pas sortie et les médecins ont dû déclarer sa mort cérébrale. Malgré l'immense douleur, les parents ont eu la force de faire un dernier geste émouvant, en décidant de faire don des organes de leur fille.

image: Facebook

Alondra est décédée à l'hôpital de Monterrey, Nuevo Leon, Mexique, où l'opération de l'explant a également eu lieu. Grâce aux reins et au foie de la petite, il a été possible de sauver la vie de trois enfants. Jenni Barraza, la mère d'Alondra, était avec sa fille, et lui a parlé et l'a embrassée jusqu'au dernier moment. Pour rendre hommage au courage de la famille, la mémoire et le sacrifice d'Alondra, tout le personnel de l'hôpital a formé un long couloir d'honneur

Advertisement
image: Facebook

Médecins et infirmières se sont joints à la souffrance de la famille de l'enfant, en l'accompagnant pendant qu'elle était transportée à la salle d'opération. Pendant ces quelques mètres qui semblaient éternels, Jenni marchait en larmes mais la tête haute, réconfortée par l'idée que une partie d'Alondra allait continuer à exister à travers 3 vies.

Compartan la publicación por favor #EnHonoraAlondra Jenni Barraza Ayer se firmó la muerte cerebral de mi hija Alondra. Probablemente ella se fue días antes, yo le hablé y la besé hasta el último minuto. Escribo porque sé que hubo mucha gente al pendiente, gente que ayudó con sus oraciones y también económicamente. Sé que trascendió hasta gente que yo no conozco, por lo que pido que se extienda este mensaje. Tenía la ilusión de ir personalmente a agradecer con mi niña en brazos a cada persona por su ayuda. Ayer mi esposo y yo escoltamos a mi bebé todavía en la cuna y respirando artificialmente desde el área de terapia intensiva hasta el área de cirugía donde Alondra pudo donar sus dos riñones y su hígado. En el camino al quirófano ibamos soportando una tristeza que no les puedo explicar. Saliendo del elevador, nos esperaba un pasillo muy largo, lleno de enfermeros y enfermeras, médicos y demás personal del hospital haciendo "valla", todos en silencio, todos con las manos juntas en señal de agradecimiento, todos visiblemente conmovidos, dimos vuelta y había todavía mas gente. Nunca caminé mas orgullosa y con mi cabeza en alto. Llegamos al quirófano y nos despedimos de mi niña hermosa, llegó la hora de dejarla ir. Tengo el grandísimo consuelo de haber ayudado a salvar a 3 bebés, la muerte de mi niña no fue en vano. Me encargaré en lo posible de que este testimonio pueda salvar mas vidas. Una persona con muerte cerebral, no puede irse directo al panteón. Hay familias sufriendo, hay madres en la agonía de la espera de un milagro, de una oportunidad. Para mi lo mas difícil apenas comienza. Siempre estaré muy agradecida con quienes hicieron tanto por nosotros. Siempre honraremos a mi niña que llevamos en cada paso. Fue un honor y un privilegio haber sido su mamá.

Pubblicato da Andrea Salgado Flores su Venerdì 11 gennaio 2019

La famille de la petite a reçu une myriade de messages de soutien de la part de nombreuses personnes inconnues. Des étrangers du monde entier ont remercié le père et la mère d'Alondra pour cet incroyable acte d'amour. La brève existence de leur petite fille n'a pas été vaine, et outre le miracle de donner une seconde chance à d'autres petits comme elle, elle a touché et inspiré tant de gens.

Une petite histoire triste qui nous rappelle comment chacun peut vraiment faire la différence, même dans les moments les plus dramatiques.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci