La triste histoire des enfants de Lidice, qui remplissent d'émotion tous ceux qui les regardent dans les yeux - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
La triste histoire des enfants de Lidice,…
Dormir peu peut vous faire prendre jusqu'à 1 kilo de plus par semaine, selon une étude Quand quelqu'un que nous aimons meurt, il passe de vivre à côté de nous à vivre en nous

La triste histoire des enfants de Lidice, qui remplissent d'émotion tous ceux qui les regardent dans les yeux

3.708
Advertisement

Malheureusement, trop souvent l'histoire est écrite avec le sang d'innocents. Les deux conflits mondiaux qui se sont déroulés en seulement huit ans d'affrontements effectifs ont marqué tout le XXe siècle, détruisant l'existence de millions de personnes. Voici l'histoire des enfants de Lidice, un épisode qui, même s'il n'a pas une fin heureuse, doit servir à enseigner à tous la valeur de la vie.

L'événement s'est déroulé pendant la Seconde Guerre mondiale dans la petite ville de Lidice, en Tchécoslovaquie, qui n'était pas encore devenue la République tchèque. Le 27 mai 1942, un groupe de partisans attaqua le convoi sur lequel le général Reinhard Heydrich, l'un des plus puissants nazis, se déplaçait. Le haut gradé allemand mourut quelques jours plus tard des suites des blessures subies lors de l'attaque.

En représailles, le 10 juin, le village de Lidice, déjà sous contrôle allemand, fut rasé et ses habitants fusillés ou déportés. Au total, 173 hommes âgés de 16 ans et plus ont été tués et 184 femmes ont été envoyées dans les camps de concentration de Ravensbrück et d'Auschwitz. A Lidice il restait ainsi 99 enfants âgés entre 1 et 16 ans, qui ont été envoyés travailler dans l'usine textile de Lodz. 

Advertisement
image: wikipedia.org
image: wikipedia.org

Par la suite, il a été décidé que 17 d'entre eux seraient confiés à des familles allemandes pour être "germanisés". Les 82 enfants restants ont été envoyés au camp d'extermination de Chełmno. Sur les 184 mères envoyées dans les camps de concentration, 153 ont survécu, mais seules celles des 17 enfants adoptés par des familles allemandes ont pu embrasser à nouveau leurs enfants.

Entre-temps, Lidice avait été retirée des cartes jusqu'en 1949, date à laquelle il a été décidé de la reconstruire près des ruines du vieux village.

En mémoire des 82 enfants victimes de l'extermination nazie, l'artiste tchèque Marie Uchytilová a sculpté un groupe de statues dans une œuvre qui a demandé une réalisation de plus de 20 ans. Malheureusement, la femme a disparu avant qu'elle n'ait pu terminer l'œuvre, mais d'autres sculpteurs locaux ont réussi à l'achever.

image: Donald Judge
image: Donald Judge

Aujourd'hui, si vous allez visiter la petite ville de Lidice, vous pouvez visiter le musée de la mémoire et regarder ces statues grandeur nature. Les visages de ces figures sont d'une expressivité impressionnante, avec un regard qui semble implorer pour que cette barbarie inimaginable ne se reproduise plus.

image: Donald Judge
image: Adam Jones
image: Adam Jones
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci