Passer du temps avec sa mère prolonge sa vie, parole de la science - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Passer du temps avec sa mère prolonge…
Les personnes que la vie éloigne sont celles dont nous n'avons pas besoin Mettre les enfants au lit tôt est bon autant pour les enfants que pour les parents, la science le confirme

Passer du temps avec sa mère prolonge sa vie, parole de la science

4.128
Advertisement

Si quelqu'un vous demandait d'identifier l'une des figures les plus importantes dans la vie de chaque être humain, beaucoup d'entre vous désignerait probablement celle de la mère. Dès les premiers instants de sa vie, elle est de fait la personne principale avec laquelle un enfant est en relation, et ce dernier apprend d'elle une bonne partie de ses compétences relationnelles. Mais avec la croissance, les choses changent.

Bien que nous soyons follement amoureux de nos mères et de nos grands-mères, nous leur consacrons souvent très peu de temps, prenant leur présence pour acquise. Les choses à faire du quotidien et les distractions nous laissent très peu de place pour cultiver ce genre de relation, avec pour résultat que nous la laissons se détériorer, laissant les mères dans une solitude inexorable. Et parfois, nous réalisons le temps que nous avons perdu seulement quand il est trop tard.

Selon des chercheurs de l'Université de Californie, il existe un moyen pour chaque enfant de prolonger la vie de sa mère : passer du temps avec elle. La solitude aurait en effet un impact énorme sur le déclin psychophysique associé à la vieillesse, et le maintien du lien social stimule le cerveau et donc le corps.

Si l'on analyse le taux de mortalité de 1 600 personnes de soixante-dix ans ayant des problèmes de santé similaires, le résultat est clair : ce taux augmente avec la solitude croissante et le manque de liens familiaux. En moyenne, les personnes seules ont perdu la vie avant les personnes qui passaient principalement leur temps en compagnie.

De là, bien sûr, la transition vers la question de la famille est obligatoire : les mères qui entretiennent des liens étroits avec leurs enfants adultes, et qui s'occupent peut-être des petits-enfants, sont moins exposées au déclin de la sénilité cognitive et physique. En échange de cet "élixir de longue vie", elles peuvent donner des câlins, des conseils et toute leur sagesse.

Nous devons inviter plus souvent nos parents à la maison, passer plus de temps avec eux et cultiver ce lien sans le prendre pour acquis... Toute la famille en profitera !

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci