Vous prenez du poids ? C'est la faute de votre meilleur(e) ami(e), selon les chercheurs - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Vous prenez du poids ? C'est la faute…
L'angoisse du dimanche après-midi : qu'est-ce que c'est et comment y faire face ? Les couples qui publient moins de selfies sur les réseaux sociaux sont plus heureux que ceux qui en publient le plus

Vous prenez du poids ? C'est la faute de votre meilleur(e) ami(e), selon les chercheurs

850
Advertisement

Si vous essayez désespérément depuis longtemps de perdre du poids sans obtenir les résultats escomptés, peut-être devriez-vous cesser de passer d'un type de régime à un autre en cherchant le meilleur ; il est plus approprié de regarder autour de vous. Après tout, il y a peu de différence entre un régime alimentaire et un autre, mais les personnes qui vous entourent influencent votre poids.

C'est ce qui ressort d'une étude publiée dans la revue New England Journal of Medicine, qui compare l'obésité à une contagion sociale.

image: CBS (Mike and Molly)

L'idée derrière les deux chercheurs, Nicholas A. Christakis et James H. Fowler, est que dans les réseaux sociaux se développe une tendance à reproduire les comportements, notamment dans le domaine de l'alimentation. L'étude a examiné 12 000 adultes et leurs relations sociales, en les représentant comme des points et des lignes sur une carte : de cette façon, il est apparu évident que, lorsqu'un point grandissait - c'est-à-dire qu'un sujet grossissait - même les points autour de lui le faisaient.

On a ainsi pu déterminer les pourcentages de risque d'obésité par rapport au degré de relation sociale : en particulier, le risque augmente de 57 % si un ami grossit, de 40 % s'il s'agit d'un frère ou d'une sœur, et de 37 % dans le cas d'un partenaire.

image: Bright/Kauffman/Crane Productions/Warner Bros (Friends)

De plus, selon les chercheurs, cette contagion peut s'étendre jusqu'à trois degrés de séparation sociale : cela signifie, par exemple, que si le frère de votre ami prend du poids, vous pourriez en être "infecté" ; mais si le frère de l'ami de votre ami grossi, vous pouvez être assuré que vous ne prendrez pas de poids par reflet.

Au contraire, la distance physique ou géographique n'affecte pas le risque de contagion : si le frère de votre ami grossit, peu importe qu'il vive au Japon et vous à Paris, même pour vous, la probabilité de voir l'aiguille de la balance grimper augmente.

La raison de cette contagion réside dans le fait que le concept de ce qu'est la "norme" est une construction sociale de notre groupe d'appartenance, c'est-à-dire, comme l'explique Christakis, "nous formons l'idée d'un corps acceptable selon ce qui nous entoure". Si vos parents sont gros, il peut vous sembler normal d'être gros aussi.

Il n'en reste pas moins que notre propre masse corporelle est déterminée par de nombreux autres facteurs, principalement les habitudes alimentaires, l'activité physique, les maladies, les gènes. Alors au lieu de changer d'amis, emmenez-les à la salle de gym avec vous ;)

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci