Un entrepreneur veut acheter un bateau de croisière pour faire des logements sociaux pour les plus pauvres - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Un entrepreneur veut acheter un bateau…
5 signaux que notre œil nous envoie et que nous ne devrions jamais ignorer 11 cas où un inconnu a aidé quelqu'un comme s'il était de sa famille

Un entrepreneur veut acheter un bateau de croisière pour faire des logements sociaux pour les plus pauvres

3.053
Advertisement

Récemment, la ville de Portland, dans le Maine, a été confrontée à un problème commun à de nombreuses grandes villes : le manque de logements sociaux pour ceux qui en ont le plus besoin. Un entrepreneur local semble avoir trouvé une solution à cette question, ou du moins une partie : acheter un vieux paquebot de croisière pour le transformer en logement flottant et le donner aux sans-abri. Son idée originale et peu conventionnelle pourrait offrir un foyer à de nombreuses personnes, qui sinon continueraient à dormir sur les trottoirs de la ville.

image: WTMW/abc8

L'entrepreneur Ken Capron veut aider à trouver une solution au problème des logements sociaux, qui touche Portland. Son idée est d'utiliser des structures existantes qui ne sont plus utilisées, comme les vieux bateaux de croisière. Sa proposition est d'acheter le navire désaffecté et de l'amarrer en permanence dans le port de la ville. Un paquebot de croisière aurait assez d'espace pour accueillir plus de 1000 personnes.

image: WBIR/Youtube

Le projet est évidemment ambitieux, mais s'il était réellement mis en œuvre, il résoudrait un problème que les administrateurs locaux ne peuvent résoudre seuls et avec les quelques ressources dont ils disposent. Ken Capron passe en revue la population de Portland afin d'évaluer le nombre de personnes qui ont droit à un logement social et celles qui y ont droit. Ses recherches ont abouti à une division en quatre catégories d'habitants : les sans-abri, les personnes à faible revenu, les immigrants et la soi-disant population active. Selon la proposition de Capron, le navire serait divisé en cinq zones, dont chacune comporterait une centaine d'unités résidentielles. De plus, chaque personne à bord recevrait une formation professionnelle gratuite.

Advertisement
image: WBIR/Youtube

Le maire de Portland, Ethan Strimling, s'est montré ouvert et coopératif avec la proposition de Ken Capron. Ce n'est pas la première fois que quelqu'un présente une telle idée sur son bureau, mais c'est certainement la plus concrète et la plus facile à réaliser, même s'il faudra beaucoup de réglementation pour mettre la "maison flottante" aux normes.

En attendant, le projet a déjà un nom : Hope Harbor, "Port de l'espoir".

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci