Un homme et sa femme adoptent les cinq filles de leur sœur décédée du coronavirus : "C'est notre mission"

Baptiste

17 Avril 2021

Un homme et sa femme adoptent les cinq filles de leur sœur décédée du coronavirus :
Advertisement

La pandémie de coronavirus qui a frappé le monde entier a mis à genoux l'économie de nombreux pays mais, surtout, a détruit la vie de nombreuses personnes. Le Covid-19 agit sans discernement et c'est pourquoi nous devons essayer de l'empêcher par tous les moyens possibles. Certes, tous les cas de positivité n'aboutissent pas à une tragédie mais, malheureusement, certains cas ont connu un épilogue que nous n'aurions jamais voulu raconter. C'est le cas de la jeune Jasmine Trujillo, une mère célibataire de 33 ans qui, malheureusement, ne s'en est pas sortie : sa vie a été fauchée par le perfide virus et ses cinq filles se sont soudainement retrouvées sans mère. Le seul point positif de cette histoire est que le frère de Jasmine et sa compagne ont décidé d'accueillir leurs cinq petits-enfants dans leur propre maison. Une famille élargie qui, espérons-le, pourra retrouver un peu de sérénité.

via ncb12

Advertisement

Personne ne s'attendait à ce que Jasmine Trujillo, âgée de 33 ans seulement, ne s'en sorte pas : son frère, Fidencio Jacobo, ne pouvait pas permettre que ses cinq nièces se retrouvent sans famille. Le risque était que les filles, âgées de 6 à 15 ans, soient séparées et placées dans différentes familles avant de pouvoir un jour être adoptées. Fidencio et sa femme Crystal Jacobo ne pouvaient pas permettre cela ! Même si vivre à huit sous le même toit dans un petit appartement de trois pièces n'est pas ce qu'il y a de mieux, c'est le seul moyen de rester ensemble. Dans des cas comme celui-ci, la seule chose qui compte vraiment est de rester soudé en tant que famille.

 

Jasmine Trujillo

Jasmine Trujillo

GoFund Me

Les filles se sont déclarées enthousiastes à l'idée d'aller vivre chez leur oncle et leur tante, mais elles n'ont certainement pas oublié ce qui s'est passé : toutes sont hantées par le fait qu'elles n'ont pas pu dire au revoir à leur mère pour la dernière fois. Personne ne devrait jamais avoir à subir un tel traumatisme, surtout à un jeune âge.

Chaque soir, les filles s'adressent à leur mère dans une sorte de prière : "Je dis à ma mère que je l'aime. Je lui dis qu'au moins, elle ne souffre plus et que je souffrais du fait que quand elle souffrait, elle ne pouvait pas me dire qu'elle m'aimait. Mais elle m'a envoyé un baiser à travers le masque", raconte Jazlynn Trujillo, l'une des filles de Jasmine.

Advertisement

Facebook / Crystal Jacobo

La femme de l'oncle Fidencio dit qu'elle a le devoir d'accueillir ses nièces à la maison : "Après la tempête, il y a toujours un arc-en-ciel. Même si leur mère n'est plus là, ils ont une famille qui les aime et qui sera toujours là pour eux. Si nous avons la capacité d'avoir un impact sur leur vie, alors je pense que c'est notre mission", a déclaré Crystal Jacobo avec émotion. Nous espérons que cette famille élargie pourra se remettre de cette terrible expérience !

Advertisement