Elle accouche à l'âge de 60 ans, mais son mari décide de l'abandonner après avoir connu la fillette - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Elle accouche à l'âge de 60 ans, mais…
Son fils se moque de ses camarades les plus pauvres, alors cette mère lui donne une leçon exemplaire Ces 10 signes chamaniques révèleront si vous êtes un guérisseur

Elle accouche à l'âge de 60 ans, mais son mari décide de l'abandonner après avoir connu la fillette

40.724
Advertisement

L'histoire vraie que nous sommes sur le point de vous raconter est vraiment incroyable, non seulement elle nous montre comment nous ne devrions plus être étonnés de quoi que ce soit de nos jours, mais elle nous montre aussi combien l'instinct maternel n'a vraiment pas d'âge. La preuve vivante en est le couple serbe formé par Atifa Lijajic et Serif Nokia qui ont eu la très rare chance d'avoir un enfant à plus de soixante ans. Mais tous les miracles n'ont pas un dénouement heureux.

via: Daily Mail
image: YouTube

Serif, à l'âge de 68 ans, n'était pas sûr d'avoir un enfant et de pouvoir l'élever correctement, mais il a décidé d'appuyer la volonté de sa femme Atifa après des années de mauvaises nouvelles d'infertilité reçues par le couple âgé de Novi Pazar en Serbie, affaiblissant progressivement l'espoir d'avoir un successeur dans la famille. Mais la surprise n'a pas tardé à arriver...

image: YouTube

Après une grossesse inattendue avec quelques complications, la bonne nouvelle est arrivée : ce sera une fille ! Atifa et Safir décident de l'appeler Alina, une petite fille très en forme qui n'a cessé de pleurer depuis les premiers jours ; ce dernier aspect a désorienté ce père âgé qui a décidé d'abandonner sans y réfléchir sa nouvelle famille.

"J'ai 68 ans et mon cœur est faible. Il m'est impossible de me reposer, de dormir une nuit entière", a déclaré M. Nokia, expliquant les raisons pour lesquelles il a décidé de s'éloigner de la situation délicate et nouvelle qu'il a dû affronter avec sa femme Atifa.

Advertisement
image: YouTube

Aujourd'hui, Atifa doit élever seule la petite Alina, sans emploi stable ni la somme d'argent nécessaire pour assurer une vie radieuse à sa fille unique ; bien qu'elle ait un lien éloigné avec le ministre de l'Economie et du Commerce Serbe, Atifa n'a aucun parent proche qui puisse la soutenir jour après jour, sauf l'aide généreuse des habitants ordinaires de Novi Pazar.

Sans parler de Serif, qui ne verra pas grandir la belle Alina, fille d'un désir de mère qui ne s'est jamais complètement éteint.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci