Ceux qui aiment le fromage vivent plus longtemps, comme le confirme une étude scientifique - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Ceux qui aiment le fromage vivent plus…
Une maison TROP ordonnée et stérilisée est un symptôme de mal-être, selon une étude psychologique Les femmes qui arrivent en retard vivent plus longtemps : une étude surprenante le révèle

Ceux qui aiment le fromage vivent plus longtemps, comme le confirme une étude scientifique

1.763
Advertisement

Le secret d'une vie longue et heureuse ? Plus de fromage. Oui, il est question du fameux fromage AOP et en l'occurence de tous les autres produits laitiers, surtout ceux qui ont vieilli. Selon des recherches publiées dans la revue Nature Medicine, ce sont précisément ces produits laitiers qui sont le véritable élixir de longévité. Bonne nouvelle pour les amateurs de bonne chère, qui ont maintenant une raison de plus.

via: Nature

Selon l'étude en question, la source de bien-être est une substance contenue dans les fromages qui appartient au groupe des polyamines, un composé qui réduit l'incidence des maladies cardiovasculaires et agit comme un facteur protecteur.

La première phase de l'analyse a permis d'observer certaines souris de laboratoire qui ont été nourries avec différents types de fromages, contrôlant leur état de santé à long terme et la manière dont ce régime a influencé leur espérance de vie.

image: Max Pixel

La deuxième phase concernait l'homme, en utilisant l'un des principaux pays consommateurs de fromage, à savoir l'Italie, comme champ d'investigation. L'échantillon de 800 personnes a montré un lien significatif entre la consommation d'aliments laitiers et la faible probabilité de souffrir de maladies circulatoires ou cardiaques.

Dans certains cas, l'incidence de ces maladies a été réduite jusqu'à 40 % par rapport aux personnes qui n'avaient pas l'habitude de consommer ces produits. Les polyamines agissent non seulement comme antioxydants et détoxifiants naturels, mais aussi comme réparateurs des tissus endommagés, retardant ainsi le vieillissement cellulaire.

Advertisement

Cette découverte passionnante ne doit pas être une raison pour consommer des kilos de parmesan ou d'autres homologues culinaires, surtout que la présence d'une grande quantité de protéines et de lipides ne saurait être négligée. L'étude, comme d'autres études précédentes, a confirmé une fois de plus que l'intégration de quantités modérées de fromage dans l'alimentation peut être une panacée pour le bien-être.

La recherche souligne en effet que cela se limite particulièrement aux variétés qui ne sont pas vraiment fraîches et molles comme la ricotta ou la mozzarella, même si elles contiennent leur pourcentage de polyamines. Comme pour tout, l'idéal est de manger un peu de tout, sans exagérer et surtout en choisissant des aliments de qualité !

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci