Les parents les plus stricts deviennent les grands-parents les plus permissifs, selon une étude - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Les parents les plus stricts deviennent…
Les maîtres l'abandonnent dans un refuge car il est trop grand et agressif : mais un test ADN lui sauve la vie Les seconds enfants sont plus rebelles et agités, mais ils ont aussi d'autres qualités qui les rendent spéciaux

Les parents les plus stricts deviennent les grands-parents les plus permissifs, selon une étude

710
Advertisement

Dans la vie, on change, on grandit, le caractère et la personnalité évoluent en fonction de l'âge, des expériences, des devoirs et des rôles que l'on a. Une fois devenu grand, il est difficile de prédire son propre comportement en tant que parent. S'il est difficile de se considérer comme une mère ou un père avant de l'expérimenter, ça l'est encore moins de s'imaginer comme grand-père ou grand-mère. Mais une recherche théorise que les parents les plus sévères deviennent souvent les grands-parents les plus permissifs.

La thèse soutenue par les chercheurs de l'Université de Californie n'est pas une loi ou une règle mathématique, mais elle découle de l'observation du comportement humain dans la famille. D'un point de vue anthropologique, la transformation du comportement d'une génération à l'autre est une sorte d'"anomalie" qui n'est pas présente chez toutes les autres espèces de la nature.

Dans la pratique, même les parents les plus rigides s'adoucissent avec le temps et sont beaucoup plus tendres envers leurs petits-enfants. Cette étrangeté typique de l'être humain est due à la perception d'une pression et d'une responsabilité moindre dans l'éducation des plus jeunes. Il arrive donc que, comme maman ou papa, on soit parfois plus soucieux de fournir aux enfants l'essentiel, au risque d'oublier le superflu, tout aussi important.

Beaucoup se surprennent de voir la douceur et la patience avec lesquelles leurs parents âgés jouent et interagissent avec leurs petits-enfants, comme ils ne l'avaient jamais fait auparavant avec eux quand ils étaient enfants. La raison en est qu'ils n'ont plus à penser à ce qui est l'essentiel (nourriture, maison, éducation, soins médicaux), et peuvent se concentrer sur le plaisir d'être ensemble et sur l'affectivité.

Les grands-parents avec petits-enfants vivent une deuxième jeunesse, une deuxième paternité et maternité, beaucoup moins stressante et plus axée sur l'aspect émotionnel. C'est pourquoi il est essentiel d'encourager et de nourrir ce type de lien, car il est constructif et nécessaire pour les deux. Il n'est pas toujours facile de cultiver la relation entre deux générations si éloignées, peut-être à cause du peu de temps ou de la distance logistique. Néanmoins, nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour garder cet amour vivant, en rendant visite le plus souvent possible à nos parents avec nos enfants, et en gardant le contact par téléphone ou en profitant des nombreuses possibilités offertes par la technologie actuelle (WhatsApp, Facebook, appels vidéo, etc.).

Tags: EnfantFamille
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci