Les hommes sont plus commères que les femmes : une recherche le révèle - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Les hommes sont plus commères que les…
Le pardon est un remède pour l'âme, mais cela ne veut pas dire oublier ce qui s'est passé Cette lettre est pour toi, qui trop souvent ne te sens pas à la hauteur

Les hommes sont plus commères que les femmes : une recherche le révèle

2.054
Advertisement

"La curiosité est une des formes de la bravoure féminine" a dit un jour Victor Hugo. Mais en parlant de ragots, on souligne cette curiosité à tout savoir sur les autres à les partager le plus possible, avec des amis et des connaissances. L'indiscrétion en général a toujours été associée à l'univers féminin, du moins jusqu'à aujourd'hui. Les recherches ont en effet révélé que les vraies commères, ce sont les hommes.

Oubliez la situation classique où des groupes de femmes se rassemblent chez le coiffeur pour se raconter les ragots les plus fous, car le "sexe fort" semble être encore plus adepte à ce genre d'exercice. Le domaine d'investigation a été les réseaux sociaux, où les hommes étaient beaucoup plus actifs dans l'échange de confidences au sujet d'autres personnes. Et comme si cela ne suffisait pas, ce sont aussi statistiquement les utilisateurs qui se préoccupent le plus de leur réputation "virtuelle", gagnant largement avec 24% contre 17% pour les femmes.

Le sexe masculin est apparu plus attentif et sensible aux détails de la vie des autres, soulignant également une forte propension à rapporter les nouvelles, même embarrassantes sur leurs amis. Dans le sondage, on a demandé à un échantillon de sujets s'ils étaient capables de publier quelque chose de très personnel au sujet de leurs proches. Dans ce cas également, les hommes battaient les femmes avec 14% pour les premiers et seulement 8% pour les secondes.

image: pexels

Le fait de parler de la vie de quelqu'un n'est ni gentil ni sain, peu importe qui le fait, hommes ou femmes. Un commentaire cinglant peut se transformer en condamnation, et personne ne peut prédire ce qu'une simple rumeur peut causer. Très souvent, les ragots finissent par atteindre même l'oreille de celui qui est calomnié, lui rendant la vie impossible.

Si autrefois les commérages pouvaient faire du tort, aujourd'hui, avec Internet, un message devient une véritable "fake new", qui ne tient pas compte de facteurs tels que l'objectivité, la vérité ou le bénéfice du doute. Les réseaux sociaux ont pris la place des tribunaux, de sorte que chacun est juge, jury et bourreau. Les temps changent et les coutumes sociales aussi. Il n'est donc pas étonnant que dans un monde où les hommes utilisent presque plus de crèmes anti-rides que les femmes, ils sont les premiers aujourd'hui à ragoter, que ce soit sur ou en dehors du net.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci