Être vraiment libre, c'est se débarrasser de ce qui nous blesse - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Être vraiment libre, c'est se débarrasser…
Un bébé a besoin de dormir à côté de sa mère jusqu'à l'âge de 3 ans - mais pas dans le même lit Utilisez votre passé comme un tremplin pour prendre votre envol, et non comme un canapé pour vous reposer

Être vraiment libre, c'est se débarrasser de ce qui nous blesse

1.233
Advertisement

L'un des plus grands plaisirs de la vie est de vivre en se sentant libre.  On est libre quand on se sent comblé, quand on peut obtenir ce qu'on veut, sans être submergé par les exigences de la culture, de la musique, de la mode, mais en continuant à porter ce qui nous fait nous sentir vraiment bien, en faisant exactement ce que nous voulons, en écoutant la musique que nous aimons.

Être libre, c'est, dans certaines limites, faire ce que l'on veut.

image: unsplash

Nous recherchons souvent le bonheur dans des relations insensibles, qui ne nous rendent pas vraiment heureux. Être libre, c'est se débarrasser de ce qui n'est pas bon, de ce qui nous rend malade, de ce qui nous rend triste.

Atteindre la vraie liberté, c'est laisser partir les personnes qui nous font du mal. Être libre, c'est s'éloigner de ce qui est mal et faire ce qui nous fait nous sentir bien dans notre peau. Ce n'est qu'ainsi que nous pouvons vivre de la meilleure façon possible, à savoir la nôtre.

Vivre une vie qui ne semble pas nous appartenir nous rend triste. La liberté, c'est se battre pour ce en quoi nous croyons, sans avoir peur des obstacles que nous pouvons rencontrer.

image: unsplash

Bien sûr, quand on parle de liberté, on ne veut pas dire faire ce qu'on veut sans aucune limite. La liberté peut exister dans certaines limites. Le libre arbitre nous amènera à choisir de manière responsable ce que nous voulons.

Trouver la liberté exige la connaissance de soi. Un papillon, par exemple, ne naît pas libre, parce que dans la première phase de sa vie, quand il est larve, il est enfermé dans un cocon. Comme les papillons, pour être libre, l'être humain doit trouver sa place la plus intime et, de là, commencer par de petits pas vers sa liberté.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci