L'amitié entre femmes vaut mieux qu'un antidépresseur... parole d'experts - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
L'amitié entre femmes vaut mieux qu'un…
Les 3 conseils pour le bonheur donnés par la prof de yoga la plus âgée du monde Les femmes qui sont célibataires depuis longtemps finissent par être plus heureuses à long terme

L'amitié entre femmes vaut mieux qu'un antidépresseur... parole d'experts

2.145
Advertisement

L'amitié est un trésor inestimable : c'est la main tendue dans les situations de besoin, le bavardage insouciant dans les moments de loisir, la compagnie qui ne faillit jamais même quand il y a des kilomètres à parcourir.

Si les amitiés authentiques en général sont précieuses, celles entre femmes le sont encore plus : le mythe de la compétition entre femmes est démystifié par la science, qui révèle les raisons physiques pour lesquelles les bonnes amies fonctionnent mieux qu'un antidépresseur.

image: pixabay

Si ce qui fait de deux personnes des amies reste un secret qui a ses racines dans leur cœur, la science ne doute pas que l'amitié entre femmes a un impact beaucoup plus intense et positif que celle entre hommes.

Les amies savent déjà que leur lien est spécial, magique, si elles arrivent à communiquer en quelques mots ou même en silence ; si elles sont essentielles l'une à l'autre en période de grand changement, ou lorsque l'on est confus et que l'on ne sait pas quel chemin prendre, si dans les moments les plus difficiles, elles arrivent à faire rire de bon coeur. Mais certaines recherches ont révélé pourquoi l'amitié entre les femmes peut réduire efficacement l'anxiété et le stress, réduisant ainsi les risques de dépression.

image: pixabay

Dans les moments d'anxiété et de stress, en effet, un mélange désagréable de neurotransmetteurs, en particulier le cortisol et l'adrénaline, se déverse dans le sang, augmentant la tension artérielle et le taux de glucose. Ceux-ci peuvent être contrebalancés par l'ocytocine, l'hormone qui apporte le calme, donne un sentiment de sécurité et, surtout, est présente en plus grande quantité chez les femmes.

La présence élevée d'ocytocine dans le cerveau féminin explique le besoin accru pour les femmes d'établir des relations fondées sur l'empathie et la reconnaissance. Ainsi, quand la vie devient plus compliquée et stressante, les femmes cherchent l'amitié avec d'autres femmes précisément pour atteindre cette complicité qui leur permet de se débarrasser des anxiétés et des peurs, tout en relativisant les problèmes.

Quant à eux, les hommes produisent moins d'ocytocine : en conséquence, non seulement ils réagissent au stress et aux problèmes avec un fort désir de fuite ou de combat, mais ils utilisent aussi davantage le confinement émotionnel, c'est-à-dire qu'ils ne parlent pas facilement de leur univers intérieur.

En plus de cette explication scientifique, il faut ajouter la spécificité de certains problèmes féminins qui ne peuvent être compris que par d'autres femmes - comme la défense des droits des femmes ou la violence faite sur les femmes - ou qui créent ce fort sens de la solidarité féminine.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci