Pourquoi la grand-mère maternelle est si importante pour la croissance d'un enfant - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Pourquoi la grand-mère maternelle est…
Les gériatres le confirment : aujourd'hui, on ne vieillit vraiment qu'après 75 ans 18 personnes qui ont décidé de lutter contre les kilos en trop... et qui méritent nos applaudissements pour le résultat !

Pourquoi la grand-mère maternelle est si importante pour la croissance d'un enfant

13.531
Advertisement

Dans la vie de chacun de nous, le rôle de nos grands-parents, paternels ou maternels, a été fondamental pour notre croissance. Selon certains scientifiques, il existe cependant une différence majeure entre les quatre grands-parents. Leurs études ont montré que la grand-mère maternelle est celle qui a le plus d'influence sur la formation des petits-enfants et la raison en est que c'est dans les gènes. Les chercheurs ont divisé leur recherche sur la relation entre les petits-enfants et les grands-mères maternelles en 4 points.

1. Partage du patrimoine génétique

image: pixabay.com

En général, les grands-parents partagent moins de 25 % de leur patrimoine génétique avec leurs petits-enfants. L'ADN de la grand-mère maternelle, cependant, s'avère être celui le plus élevé par rapport aux autres. 

2. Le lien est plus fort

image: pixabay.com

C'est précisément parce que la grand-mère maternelle partage plus de parties de son code génétique que les autres qu'elles établissent un lien plus fort avec ses petits-enfants, également d'un point de vue psychologique.

Advertisement

3. Ce sont aussi des mères

Génétiquement, les grands-mères maternelles influent principalement (25%) sur le chromosome X des petits-enfants des deux sexes, tandis que les grands-mères paternelles transmettent le chromosome X uniquement aux petits-enfants de sexe féminin et non à ceux du sexe masculin. De plus, les grand-mères maternelles sont elles-mêmes mères et, par conséquent, partagent davantage un lien maternel avec leurs petits-enfants. 

4. Transmission des émotions

Cette dernière théorie, reprise par le romancier chilien Alejandro Jodorowsky, soutient que dans le processus de partage des gènes, les mères transmettent aussi des émotions à leurs filles qui, par conséquent, les transmettent aux leurs, et ainsi de suite.

Évidemment, cette étude ne veut en aucun cas dire que le lien avec les autres grands-parents n'est pas aussi fort et significatif. Les scientifiques qui ont mené ces recherches ont principalement étudié les codes génétiques transmis aux autres générations. Tous les grands-parents sont spéciaux et uniques dans la vie de leurs petits-enfants, et cela ne fait aucun doute.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci