Les femmes qui se fâchent plus facilement sont plus intelligentes et ont plus de mémoire. - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Les femmes qui se fâchent plus facilement…
Une jeune mère explique ce que sont les marques noires sur les tables à langer publiques... et ce qu'il faut faire si on en trouve... Voila pourquoi les experts en sécurité recommandent d'envelopper les clés de voiture dans de l'aluminium.

Les femmes qui se fâchent plus facilement sont plus intelligentes et ont plus de mémoire.

4.158
Advertisement

Beaucoup d'hommes croient que l'un des plus grands dangers dont il faut pouvoir s’échapper en courant est une femme en colère - et dans certains cas, nous ne pouvons pas leur en vouloir. Pourtant, comme nous l'enseigne l'histoire de Xanthippe, la femme musaraigne de Socrate, il y a beaucoup à apprendre d'une femme de mauvaise humeur et facilement "inflammable".

Une étude de l'Université de Nouvelle-Galles du Sud révèle que les femmes qui ont le plus tendance à se mettre en colère sont plus intelligentes et ont une plus grande capacité d'argumentation.

image: maxpixel

Le sujet de l'enquête était l'influence que la mauvaise humeur des femmes peut avoir sur d'autres aspects de leur vie et sur leur personnalité. Les chercheurs ont ensuite exposé un échantillon varié de femmes à des stimuli négatifs et positifs, en utilisant différents films, puis en les plaçant dans des contextes multiples dans lesquels elles étaient invitées à s'exprimer, à donner des réponses et à résoudre des situations.

Grâce à ces étapes, les chercheurs ont conclu que celles qui se fâchaient plus facilement et qui étaient généralement de mauvaise humeur étaient celles qui étaient les mieux placés pour réussir les tests, donner les bonnes réponses et trouver les solutions les plus efficaces - mais pas seulement. En effet, ils ont aussi montré qu'elles ont une meilleure mémoire et une capacité à argumenter plus fine.

Selon Joseph Forgas - le professeur qui a dirigé l'étude - la raison en est la suivante : la mauvaise humeur améliore l'attention et suscite des pensées plus concrètes et plus profondes, favorisant le traitement de l'information en période de tension et de difficulté.

En revanche, les femmes plus positives et plus agréables, malgré leur optimisme et leur volonté d'aider, ont plus de difficultés à surmonter un obstacle, à mémoriser les données et à élaborer des solutions.

Si les résultats de cette étude permettent de réévaluer la mauvaise humeur des femmes, ils ne doivent pas servir de justification pour ne pas essayer de l'améliorer : il vaut mieux se rappeler que la colère nourrit un comportement destructeur à long terme - et certainement pas très agréable pour les autres.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci