Traiter les troubles mentaux sans médicaments? Voici l'objectif d'un hôpital norvégien révolutionnaire - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Traiter les troubles mentaux sans médicaments?…
12 astuces de nettoyage que vous aurez envie de mettre en pratique 30 images d'animaux qui feraient craquer n'importe qui

Traiter les troubles mentaux sans médicaments? Voici l'objectif d'un hôpital norvégien révolutionnaire

2.536
Advertisement

Si une personne souffre de dépression, si une autre présente un état d'anxiété chronique, les médecins occidentaux n'ont aucun doute et recommandent presque toujours des médicaments. Malheureusement, il n'y a pratiquement aucune tentative de résoudre les problèmes psychologiques d'une autre manière, mais on choisit des traitements pharmacologiques qui peuvent souvent être très lourds.

Mais la Norvège se détache de cette vision, c'est en effet dans ce pays que naîtra le premier hôpital psychiatrique où les patients seront traités sans médicaments.

Dans la petite ville scandinave d'Åsgård, un hôpital psychiatrique a été le pionnier de cette initiative et a décidé de proposer à ses patients un programme sans médicaments. L'hôpital en question est situé à Tromsø, à 215 miles au nord du cercle polaire arctique, très loin des centres de psychiatrie occidentaux...

Mais comment les patients sont-ils traités dans cet hôpital? Ils sont logés dans une chambre de six lits, chacun d'eux ayant un lit. L'objectif est de proposer une alternative qui ne prévoit pas nécessairement l'usage de médicaments lourds, en aidant les personnes atteintes de troubles mentaux graves à réduire progressivement la prise de médicaments précédemment administrés.

"Traitement sans médicaments", c'est le panneau accroché devant la porte d'entrée, un panneau qui symbolise le début d'une nouvelle thérapie approuvée par le ministère norvégien de la Santé, qui a décidé d'étendre l'initiative à quatre autres unités sanitaires régionales.

L'activité physique soutient le nouveau parcours. Chaque patient est invité à donner le meilleur de lui-même dans le domaine artistique et surtout, en dialoguant avec les médecins et les autres patients, à se réinsérer progressivement dans les contextes sociaux de la vie quotidienne. Cette approche ouvre la voie à un changement radical du domaine psychiatrique qui, nous l'espérons, peut faire école partout dans le monde.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement
x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci