Vous Ne Supportez Pas Le Bruit De Quelqu'un Qui Mâche ? Votre Trouble A Un Nom Bien Spécifique - RegardeCetteVideo.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Vous Ne Supportez Pas Le Bruit De Quelqu'un…
La recette très simple pour préparer des bonbons contre la toux et le rhume : on ne peut plus s'en passer ! Lorsqu'elle emmène son fils à l'école, elle remarque que ses mains sont abîmées : la vérité va remplir son cœur de bonheur.

Vous Ne Supportez Pas Le Bruit De Quelqu'un Qui Mâche ? Votre Trouble A Un Nom Bien Spécifique

17.764
Advertisement

Non, vous n'êtes pas une personne intolérante ; vous n'êtes pas une personne maniérée si vous perdez patience chaque fois que vous entendez quelqu'un faire des bruits en mangeant une soupe. Ce n'est pas votre faute si tout ça arrive quand vous entendez quelqu'un mâcher. C'est surtout la "faute" d'une anomalie du lobe frontal du cerveau qui vous rend "différent" d'une personne qui n'a pas d'anomalie. En médecine, ce type de pathologie porte un nom spécifique : la misophonie.

image: pixabay.com

Ceux qui souffrent de misophonie montrent une réaction émotionnellement exagérée à l'écoute d'une catégorie spécifique de sons : parmi ceux qui déclenchent une réaction d'intolérance, il y a sans aucun doute les bruits causés par la mastication, mais aussi par le souffle des autres, les bâillements et les sifflements.

Longtemps, la misophonie a été considérée comme un simple trait de caractère, mais des recherches plus approfondies ont révélé une différence dans la structure du cerveau de ceux qui en souffrent, par rapport à un individu "sain".

La différence réside dans le lobe frontal du cerveau, lié précisément au traitement des sons : les misophones développent des états d'anxiété et montrent une augmentation de la fréquence cardiaque en présence de ces bruits. Parallèlement à l'inconfort physique, il peut aussi y avoir des attaques verbales contre la personne qui émet ces mêmes sons.

Maintenant que le trouble a été classé de façon appropriée, on peut penser à un traitement pharmacologique visant à modérer cette réponse émotionnelle, en particulier chez qui la misophonie provoquent de graves malaises.

Mais comment savoir si vous souffrez vraiment de misophonie ou si vous êtes simplement intolérant envers ceux qui mâchent bruyamment ? Cette vidéo devrait vous donner une réponse : si vous ne vous sentez pas du tout à l'aise en écoutant ces sons, eh bien, c'est fort probable que vous soyez misophone !

Advertisement

Vous pourriez aimer aussi:

Partagez votre commentaire!

x

Veuillez vous identifier pour mettre en ligne une vidéo

Inscrivez-vous avec Facebook en 2 simples clics!
(Nous utilisons Facebook juste pour rendre l'inscription plus rapide, nous ne publierons RIEN sur votre mur)

Accéder avec Facebook

Vous avez aimé la vidéo?

Cliquez sur "J'aime" pour ne pas manquer les meilleures et rester à jour!

×

Je suis déjà fan, merci